Real World


Ouvrez grand vos yeux, la réalité est pire que ce que vous craigniez
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Building Our Dreams [PV Scar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Building Our Dreams [PV Scar]   Lun 21 Mai - 17:38



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Les travaux avançaient bien. En combinant nos pouvoirs, Scarlet et moi avions fait une bonne part du travail. La sorcière avançait plus vite que moi dans les travaux de restauration, puisque son pouvoir lui permettait de rendre leur prime jeunesse à tous les matériaux à l’intérieur du théâtre. Un pouvoir qui continuait de m’impressionner nuit après nuit alors que nous travaillions côte à côte, Scarlet ne s’éclipsant que lorsqu’un appel à la Morrigane qu’elle était se faisait entendre.

Mais Scarlet ne pouvait pas créer ce qui n’avait jamais existé dans ce théâtre… Or, l’endroit n’avait jamais été conçu dans le but d’abriter des gens. Et c’était là que j’intervenais alors parfois en usant de mon magnétisme et parfois travaillant sans mes pouvoirs puisque jusqu’à preuve du contraire, je ne contrôlais que le métal, pas le bois, ni la faïence, ni quoi que ce soit d’autre. En résumé, clouer des trucs et soulever des poutres métalliques, pas de problème… Pour le reste, il ne me restait que mes dix doigts et de maigres talents de bricoleur…

Et bien faire de la restauration et de l’aménagement de bâtiment, c’était pas la même chose que réparer des carrosseries de voitures, un métier que j’avais brièvement fait lorsque j’étais humain…

-Putain… de PUTAIN de salope de planche à la con…

Je marmonnais entre les dents, la mâchoire serrée… J’essayais désespérément de construire une saloperie de lit superposé.

C’était Juliana qui avait ramené, avec l’aide de Graydon, ces lits superposés qu’ils s’étaient procurés en toute légalité chez Ikea. Tous fiers qu’ils étaient de leurs achats, ils avaient entassé les boîtes dans la salle de spectacle.

« Plus qu’à les monter », qu’ils disaient…

Ouais ben dans deux secondes… J’allais me mettre à tout casser si le schéma A voulait pas rentrer dans le Schéma B !

-Casse les couilles, ouais, vos saloperies.

Je parlais tout seul… Les autres devaient être en train de marauder dehors du matériel qui pourrait nous servir ou embellir l’endroit, ou de dormir dans la salle de spectacle, sur les sièges que Scarlet avait remis en état.

Alberich devait probablement être en train de dormir aussi mais dans la loge qu’il s’était auto-attribuée, une loge qu’il comptait bien remettre en ordre lui-même et à son goût. A la bonne heure, ça m’en ferait une de moins à faire !

De toute façon, il y avait eu une chose qu’ils avaient eue tous vite compris : quand je travaillais, pour être en sécurité, le mieux était d’être à l’autre bout du théâtre. Ou, tout du moins, de ne pas bosser dans la même pièce que moi. Sauf peut-être si on s’appelait Scarlet Morrigan et encore, ça dépendait des jours.

Juliana était la première à nous avoir rejoints en dehors d’Alberich Niflheim, une toute jeune descendante d’une lignée d’elfes sylvains que le SPN avait fini de décimer en enfermant ses parents au SPIN alors qu’elle n’était encore qu’une gamine. Alors forcément, mon discours au marché noir n’avait pu que lui parler.

Quant à Graydon, il s’agissait du loup-garou qui avait profité de mon évasion du SPIN pour se faire la malle lui aussi, non sans faire un bain de sang dont il se vantait encore plus ou moins tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Mais la gamine, Juliana, avait vite compris comment le dresser, ce qui n’était pas plus mal. Il se dessinait déjà une belle complicité entre ces deux-là. Lui, la protégeant et elle le tempérant.

En tout, nous étions désormais 10 surnaturels à vivre dans ce théâtre en cours de rénovation. 5 hommes et 5 femmes. Tous avaient été se présenter à la grille de la G.A. où les attendait patiemment le petit Niall qui les avait tous redirigés vers le théâtre.

Le petit sorcier avait été triste de nous voir partir de la G.A., Scarlet et moi… Et si je lui avais dit que le mieux pour lui était d’apprendre un maximum sur ses pouvoirs au sein de la Genius Academy et de nous rejoindre lorsqu’il serait majeur (j’avais dû me retenir de lui dire « en âge de combattre »), il n’y avait pas une nuit où je ne pensais pas : « Je vais aller le chercher. »

Mais pour le moment, jusqu’à ce que ce soit de « notoriété publique » que le Confrérie avait ses quartiers ici, Niall m’était plus utile à la G.A. afin de passer l’information.

Lorsqu’une boîte de vis se renversa et qu’elles se mirent à fuser dans tous les sens alors que je m’énervais sur ce PUTAIN de truc préfabriqué à monter soi-même, je sus qu’il était temps pour une pause et quelques cigarettes avant que je ne fasse pire que mieux…

Il devait être vers 4 heures du matin ou quelque chose d’approchant, je me laissai tomber sur le parquet de la loge dans laquelle j’étais… Je n’avais pas arrêté depuis le coucher du soleil et ce lit superposé à monter était le truc de trop. C’était de la merde, mais en attendant, ce serait quand même toujours plus confortable pour les autres que les sièges de la salle de spectacle.

Je pris une cigarette et la plantai dans ma bouche. Il me tardait que Scarlet revienne parce qu’heureusement, notre loge à nous, qui était la plus grande et où Scarlet avait bien fait comprendre à Juliana et Graydon que c’était pas la peine de lui ramener quoi que ce soit de chez Ikea, était déjà pas trop mal aménagée…

Je savais qu’elle était sortie quand je m’étais réveillé… Et je savais aussi que lorsqu’elle rentrerait, elle n’aurait pas accès à la chambre parce que je l’avais barricadée exprès de l’intérieur pour qu’elle soit obligée de venir me voir avant… En espérant qu’elle n’allait pas tout simplement se créer un portail pour y entrer en me maudissant dans la foulée…

Parce qu’il n’y manquait qu’une seule chose dont Scarlet rêvait… Et j’avais réussi à la trouver.

Juliana:
 

Graydon:
 

Spoiler:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Mar 22 Mai - 14:12



Building our Dreams



ft. Bobby Sands





Peu à peu le vieux théâtre se relevait de la poussière, faisant miroiter sous leurs yeux ébahis toute sa splendeur d’antan, dans le plus pur style baroque, grâce à l’aide conjointe de tous ses membres qui s’étaient peu à peu ajoutés au trio, au départ juste un duo, au départ….juste un seul homme, Bobby Sands.

C’était lui l’instigateur de tout ça. Et tout était parti de son désir de réunir d’autres surnaturels autour de lui, pour former une armée, croyait Cassidan, mais plus elle observait son vampire, et plus elle se disait qu’il n’y avait rien de plus que le désir de protéger ces gens. Et tandis qu’eux travaillaient, mettant la main à la pâte, tandis que ceux qui le pouvaient utilisaient leurs pouvoirs, parfois Scarlet s’arrêtait pour les observer quand elle ne s’esquivait pas pour remplir son rôle de Morrigane.

Et ce qu’elle voyait, la confortait dans son idée que tous se trompaient sur Bobby. Il n’y avait qu’à le voir au milieu de ces gens, les aidant à bâtir une sorte de refuge, un nouveau foyer sûr pour leur avenir. C’étaient des inconnus au départ mais qui peu à peu creusaient leur nid, ici-même au sein de cette confrérie baptisée par Bobby, la 0001NYC. Elle n’avait même pas encore demandé pourquoi il lui avait choisi un nom aussi étrange plutôt que par exemple  « la guilde des surnaturels », ou queqlue chose d’approchant. Mais chaque chose en son temps.

Ainsi à chaque jour qui passait, Scarlet en découvrait un peu plus sur Bobby, ce qui ne faisait que resserrer davantage leurs liens. Elle n’avait donc pas manqué de remarquer la patience dont son vampire faisait preuve avec le jeune Matthew, un enfant autiste de onze ans qui pourtant faisait montre d’une exceptionnelle compréhension de ce monde comme s’il le voyait à travers son propre filtre, lui permettant de mieux voir les connexions, de mieux voir son fonctionnement, alors même qu’il ne parlait pas et que parfois seule sa sœur pouvait l’approcher, le garçon refusant et paniquant à la moindre tentative de contact, ou si ses habitudes étaient un peu trop bouleversées. Autant dire que son installation n’avait pas été simple, mais il avait fini par comprendre qu’il était désormais en sécurité ici, et lui et sa sœur s’étaient installé dans une des loges

Quant à Candice, c’était une jeune femme très indépendante et débrouillarde de dix sept ans, bientôt dix huit, qui bien sûr adorait et protégeait son frère avec férocité, mais qui avait vu dans le discours de Bobby, l’aide dont elle avait malgré tout besoin. L’enfant si particulier ne pouvait trouver sa place en ce monde. Qui plus est, elle prétendait que des hommes étaient à leur poursuite et sans en être sûre, elle avait dit à Bobby qu’ils devaient être eux aussi du SPN. Ce qui lui avait ouvert les portes de la confrérie. De toute façon, dès que Scarlet avait vu l’enfant, elle avait su qu’ils ne pourraient jamais lui dire de repartir d’où ils étaient venus.

Et puis Candice s’était prise d’un grand intérêt pour leur nouvel étrange ami, le sorcier Alberich Niflheim, lui demandant sans cesse de lui montrer ses pouvoirs. Moui, Scarlet comptait bien surveiller tout ça. Cet Alberich avait des manières délicieuses mais Scarlet restait méfiante à son encontre, n’était pas encore parvenue à percer le mystère de ce qu’il était vraiment….

Il y avait en outre, Margareth Hanson, une jeune mormone si Scarlet en croyait ses récits, qui avait été torturée par ses parents. Ces abrutis n’avaient rien compris à la véritable nature de leur malheureuse fille qui avait dû hériter d’un lointain don d’ancêtres sorciers. Ils avaient tenté d’expier « le mal » en elle à coup de privations, de tortures physiques et de bien d’autres mauvais traitements avant qu’elle ne parvienne à s’enfuir pour tenter de rejoindre une connaissance ici à New York. Mais dans cette ville immense, elle s’était vite perdue. Enfin son pouvoir était tout de même inquiétant. Elle était douce et gentille, mais mieux valait ne pas la contrarier où vous pouviez bien mourir asphyxié par empoisonnement. Et elle n’avait même pas besoin de vous toucher pour vous faire tomber raide comme une bille de bois.

Enfin il y avait Nell, une sirène, absolument timide et farouche qui s’était vue chassée de chez elle, alors qu’elle habitait avec les siens dans un village situé sur les rives de la baie d’Hudson pour venir se réfugier chez sa tante ici à New York et finalement voir sa tante assassinée par un homme en costume, avant de fuir pour rejoindre la confrérie ici dans le théâtre dont elle ne sortait quasiment jamais. Heureusement, ils s’étaient débrouillés pour lui fournir une veille baignoire dans laquelle elle barbottait régulièrement pour ne pas laisser son corps se déshydrater.

Puis il y avait quelques jours à peine, alors qu’ils s’appliquaient à remettre le théâtre en état, un homme était venu les trouver ici-même, charmant, élégant et distingué, il avait regardé leur œuvre non sans admiration, et avait décrété qu’il voulait s’installer ici avec eux. Lui aussi était un surnaturel, même s’il était resté assez vague sur sa nature. Mais il avait expliqué que bien des hommes et des femmes avaient tenté de le chasser et qu’il en venait toujours d’autres pour lui faire la vie dure, alors que lui tout ce à quoi il aspirait, c’était à un peu de tranquillité. Oh et l’homme, Gustav Freulig était un grand mélomane, appréciant tout particulièrement la musique classique et l’opéra. Il leur raconta qu’il avait été musicien compositeur autrefois et qu’il avait joué dans le monde entier. Mais comme il avait l’air un brin affabulateur, nul n’en tenait vraiment compte. Bref comme les autres, il gagna sa place dans la confrérie et Scarlet le baptisa très vite « le baron » en référence à une vieille histoire d’un certain Baron de Münchhausen.

Quant à ses pouvoirs ? il avait le don de disparaitre et d'apparaître n’importe où, un peu trop n’importe où, ce qui lui valut pas plus tard que la veille, les foudres de Scarlet. Elle tenait à garder leur espace à elle et à Bobby, privés !

Tout comme elle tenait à son rôle de sorcière ! Elle voulait bien aider Bobby mais elle n’en était pas moins une Morrigane qui se devait de répondre aux appels qu’on lui lançait. Et même quand il n’y avait pas d’appel, elle partait en exploration, se laissant guider par son instinct pour revenir jamais beaucoup plus tard, puisqu’elle pouvait de mieux en mieux gérer ses portails et adapter ses retours aux habitudes nocturnes de son amant.

Il lui fallait juste encore un peu apprendre à gérer l’endroit où elle revenait. Quand elle empruntait les mêmes sidhs, c’était facile, oui beaucoup plus facile de revenir dans des endroits connus, comme elle l’avait fait pour Frank et cette autre dimension qu’elle lui avait fait découvrir. Ou comme quand elle se rendait dans son château. Mais le théâtre, c’était encore très récent et elle n’était jamais sûre d’arriver au bon endroit à son retour.

La preuve en fut qu’en poussant la porte, elle sentit une étrange résistance et quand enfin elle l’eut poussée assez pour passer, elle se retrouva dans une pénombre qui n’était percée que par d’étranges reflets dont elle ignorait la provenance. Derrière elle, le portail se referma et Scarlet soupira :

- Bon….où est-ce que j’ai atterri ? Hého ??? HEHOOOOO y’a quelqu’un ?

Mais seul un bel écho lui répondit ! Scarlet jura en gaélique et essaya de se mettre en route en tâtonnant, avant de se rappeler que son téléphone tout neuf, était équipé d’une lampe de poche ! Alors pour une fois elle se dit : vive la technologie !

Une heure plus tard, elle avait enfin repéré des escaliers dans ce labyrinthe de souterrains interminables et trouva finalement un accès pour revenir dans le théâtre, par une petite trappe sous la scène. Elle dut alors se battre avec des toiles d’araignée et c’est en jurant qu’elle parvint après de pénibles efforts à quitter cet endroit dégoûtant sous la scène pour revenir à la lumière !!! pfff….

- Ah vous êtes là !! s’exclama-t-elle un brin contrariée…. Non pas parce qu’elle les avait cherchés, mais parce qu’elle avait bien failli se perdre.

Candice qui était installée pas loin dans un des fauteuils au premier rang avec son frère qui lui fixait la scène depuis un bon moment déjà, s’exclama en voyant la sorcière et éclata de rire.

- Oh cette allure que vous avez ! On dirait que vous sortez d’une Halloween party !

Scarlet passa la main dans ses cheveux et regarda sa main pleine de toiles d’araignée. Elle se débattit un instant avec elle-même, tapant et secouant ses cheveux frénétiquement, avant de se tourner vers Bobby qui arrivait dans la grande salle. Elle avait l’air passablement énervée désormais, mais son regard s’adoucit en croisant celui du vampire.


Matthew Fowler:(David Mazouz)
Spoiler:
 
Candice Fowler: Saxon Sharbina
Spoiler:
 
Margareth Hanson: Claire Foy
Spoiler:
 
Nell: (Poppy Drayton)
Spoiler:
 
Gustav Freulig: Christopher Waltz
Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Mar 22 Mai - 22:12



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Je n’en étais pas à la moitié de ma cigarette, assis sur le parquet de la loge en tailleur, quand… tout ce que j’avais réussi à monter de ce foutu lit superposé se démantibula de lui-même pour s’effondrer à terre avec un grand fracas.

Génial…

Je soupirai et me lassai tomber en arrière, maintenant allongé sur le dos, regardant le plafond et comme trop crevé pour pouvoir encore m’énerver sur cette saloperie…

-Putain… c’est pas vrai…

Je soufflai un longue bouffée de fumée que je regardai monter jusqu’à s’écraser au plafond avant de fermer les yeux. Ce lit… J’allais le monter. Mais j’allais utiliser des vis en métal, pas leurs foutus petits bouts de bois à enfoncer dans des saloperies de petit trou comme si c’était un jouet de construction pour les gosses.

C’était à force de m’énerver là-dessus que je m’étais épuisé comme ça. Je manquais de contrôle et à la moindre petite pointe de colère, mon magnétisme faisait des siennes. J’étais parfois moi-même obligé de me baisser pour éviter des objets que je m’envoyais à moi-même sans le faire exprès… Et à force, la fatigue se faisait sentir… La faim, par contre, était de moins en moins problématique à chaque nuit qui passait. Je me nourrissais moins, et je n’arrivais pas à savoir si c’était parce que j’avais l’esprit occupé ou si c’était parce que la faim était un truc que je gérais naturellement à force des privations que je m’étais fait endurer à moi-même durant ma fin de vie humaine.

Mais je me privais peut-être un peu de trop…

J’avais donc fermé les yeux… Et j’étais dangereusement en train de m’endormir avec ma cigarette encore allumée en bouche qui se consumait au gré de ma respiration, sans savoir que j’étais en train de jouer tout à fait inconsciemment à un jeu très dangereux.

Jusqu’à ce que je l’entende et que j’ouvre les yeux.

-Ah vous êtes là !!

Elle était contrariée… Je l’entendais d’ici. La Morrigane était de retour et je souris en entendant la réplique que lui envoya la jeune Candice, sans peur aucune, en éclatant de rire.

Je me redressai et écrasai ma cigarette dans un cendrier que j’avais emporté avec moi pour travailler dans cette loge qui accueillerait au final probablement Candice, justement, et son jeune frère Matthew.

Je l’abandonnai là et me dirigeai vers la salle de spectacle dans laquelle Graydon se retourna en grognant dans son sommeil, couché à terre entre deux rangées de sièges, Juliana dormant elle sur les sièges juste au-dessus de lui.

Je vis Scarlet, debout sur la scène, en train de se débattre avec les toiles d’araignées dont elle était couverte. Mon sourire s’élargit et je secouai silencieusement la tête en la regardant faire. Je m’appuyai dans l’encadrement dans la porte où je me trouvais en croisant les bras pour la regarder, jusqu’à ce qu’elle me remarque.

-Ça ressemble fort à un atterrissage hasardeux, tout ça…

Quand le regard de la Morrigane s’adoucit, je m’écartai de l’encadrement de la porte pour avancer vers elle et venir la rejoindre en quelques bonds sur la scène. Je m’approchai d’elle doucement et vins l’embrasser. Le baiser prit fin et j’enlevai encore quelques toiles d’araignées de ses cheveux. Et c’était sans compter la poussière qui lui couvrait les vêtements et le visage.

Je regardai le sol et avisai la trappe. Je savais qu’il y avait un souterrain là-dessous, mais je n’avais pas encore eut le temps de l’explorer.

Mon regard se reporta sur Scarlet.

-Tu sais qu’il est quelque chose comme 04 :00 du matin et que je t’ai entendue jusqu’à la loge où je travaillais ?

Je parlais doucement justement parce que les autres dormaient.

-Qu’est-ce que tu dirais d’un bain, pour te décrasser, maintenant que t’as été joué dans la poussière ?

Techniquement… Nell était la seule à disposer d’une vieille baignoire qu’on avait trouvée dans une décharge… Scarlet, jusque-là, s’était contentée des lavabos des toilettes pour dames du théâtre… Quand elle ne retournait pas se laver dans son château quand elle en avait marre de se sentir comme une pauvresse, c’est-à-dire, presque tous les jours.

Mais ça… C’était « techniquement »… Et c’était surtout plus forcément vrai.

Je glissai ma main dans celle de Scarlet et lançai à Candice, sans crier, avec un clin d’œil.

-Surveille le Baron.

Et j’emmenai Scarlet jusque dans la chambre, notre chambre… Une fois devant la porte, j’usai de mon magnétisme pour faire reculer tous les objets métalliques que j’avais placés à l’intérieur de la chambre, devant la porte pour la bloquer pour de bon.

Et à l’intérieur, Scar put découvrir ce que je lui réservais… Une magnifique baignoire en cuivre.

Spoiler:
 



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Mer 23 Mai - 18:52



Building our Dreams



ft. Bobby Sands





Moui, elle n’avait pas vraiment réussi son retour et fit la moue. Et puis même si elle avait voulu faire croire qu’elle était arrivée au bon endroit, avec la poussière et les toiles d’araignée qui ornaient ses cheveux et ses vêtements, c’était raté ! Scarlet n’était pas si délicate que ça, mais là quand même ça faisait un peu beaucoup. Et elle n’avait qu’une envie désormais, c’était de retirer ses vêtements et de se laver.

Oui enfin de voir Bobby apaisa un peu sa contrariété et elle lui rendit son baiser avec passion, avant de le dévisager, quelque peu surprise quand il lui annonça l’heure qu’il était. Elle finit par hausser les épaules.

- A vrai dire….non ! J’ai perdu beaucoup de temps dans ces maudits souterrains. Il y a là-dessous un véritable labyrinthe ! De quoi s’y perdre… pendant quelques heures, répondit-elle d’un ton bougon. J’ai fini par trouver des escaliers qui m’ont mené dans cet endroit sous la scène. C’est plein de…..d’un drôle de désordre et de toile d’araignées, termina-t-elle en grommelant.

Mais quand il évoqua l’idée d’un bain, elle perdit aussitôt sa mauvaise humeur pour le dévisager avec surprise.

- Un bain ? Oh oui ça me plairait bien ! Mais…. je viens à peine d’arriver et je devrais attendre un peu avant de repartir au château.

Sauf que Bobby semblait avoir son idée sur la question et il l’entraîna du côté de leur loge, passant par une porte, puis un autre, empruntant un couloir et un autre encore, avant d’arriver vers leur loge. Scarlet haussa un sourcil, stupéfaite par l’assemblage de pièces en métal devant leur loge et avec un demi-sourire elle se tourna vers Bobby.

- Hum tu as trouvé le moyen pour que le baron ne débarque plus sans prévenir je vois.

Ca devait être efficace, sauf qu’elle-même aurait aussi du mal à y entrer comme ça ! Mais Bobby avait un sourire bien mystérieux et elle se demanda ce qu’il mijotait. Quand elle le découvrit une fois que toutes ces sécurités installées par les soins de son vampire furent retirée, elle ouvrit de grands yeux, stupéfaite par le spectacle de cette ma foi superbe baignoire.

- Une baignoire ? Oh Bobby mais comment avez-vous fait pour l’amener jusqu’ici ?

Elle devait peser une tonne, mais une chose était sûre, Scarlet appréciait grandement l’intention. Elle fit face à son vampire et se tendit vers lui pour se serre dans ses bras et l’embrasser.

- Mon amour, je suis vraiment très touchée par cette attention.

Elle se décolla de Bobby, lui sourit et pénétra dans la pièce pour s’approcher de la baignoire.

- Superbe ! Et elle est même assez grande pour deux, conclut-elle en souriant et en revenant vers lui.

Le baiser qu’ils échangèrent ensuite fut un peu plus appuyé et sensuel que le premier et Scarlet finit par appuyer son front contre le sien.

- Je voulais arriver plus tôt, pour pouvoir vous aider et pour pouvoir profiter de toi un peu….hm tu crois qu’il est trop tard pour le bain ?

Il allait falloir chauffer l’eau et trouver des bassines, sauf s’il avait trouvé le moyen de relier tout ça au système de plomberie du théâtre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Jeu 24 Mai - 10:38



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


J’écoutais Scarlet râler en rigolant doucement, relaçant ses mèches de cheveux derrière ses oreilles. La fière Morrigane ne supportait pas lorsque ses pouvoirs lui faisaient défaut, même si c’était de moins en moins flagrant. Hormis qu’il lui fallait plus de temps de repos entre deux voyages et que, parfois, comme cette nuit, ses « atterrissages » manquaient de précision.

Mon regard se porta encore sur l’entrée du souterrain quand elle affirma avec dégoût que c’était plein de désordre et de toiles d’araignée.

-Faudra que j’aille voir, une fois qu’on aura terminé d’installer tout le monde convenablement. Peut-être qu’on pourra en faire quelque chose.

Comme un bunker sous le bunker. Ou en tout cas, une zone de replis en cas, par exemple, de descente du SPN. Je ne manquais pas d’idées à ce niveau-là.

Je secouai négativement la tête avec un sourire en coin quand, à la suite de ma proposition de bain, elle affirma qu’il lui faudrait se reposer avant de pouvoir partir dans son château. Je lui fis par là comprendre qu’il était hors de question qu’elle parte. Même si souvent, il m’arrivait de l’y accompagner.

Après avoir fait comprendre à Candice que nous ne voulions pas être dérangés, j’entraînai Scar hors de la salle de théâtre, hors de vue, jusqu’à la loge que nous nous étions réservée depuis le début. Scarlet, amusée par toutes les protections que j’avais mises devant notre porte, commenta en disant que j’avais trouvé le moyen pour que le Baron ne puisse plus entrer et alors que les pièces de métal tombaient une à une à terre, je répliquai.

-C’était pour éviter que TU n’entres sans moi que j’ai placé tout ça.

Une fois les protections enlevées, je les enjambai pour ouvrir la porte et laisser entrer Scarlet dans la chambre. Entrant à sa suite et refermant la porte derrière nous, je répondis à sa question :

-Je ne sais pas combien elle pèse. Mais elle est en cuivre, Scarlet.

Je souris.

-Je n’ai eu aucun mal à la soulever.

Menteur. J’avais cru que je n’y arriverais jamais. Le cuivre était une belle saloperie, un métal moins sensible au magnétisme que le fer ou l’acier. J’avais sué pour la faire léviter jusque dans le pick-up de Graydon pendant que Juliana et Margaret surveillait que les habitants de la maison dans laquelle on était en train de la voler ne se réveillent pas. Jusqu’à ce que je comprenne que le métal réagissait avec moi comme si nous étions deux aimants de même polarité et non pas un positif et un négatif. A partir de là seulement, j’avais réussi à la bouger… Sinon, c’était moi qui me faisais projeter en arrière.

Scarlet était touchée par l’attention… Quant à moi, je me disais qu’elle méritait largement que je fasse des efforts de mon côté vu toutes les concessions qu’elle m’accordait à moi et mes histoires de Confrérie. Je répondis longuement à son baiser en prenant son visage entre mes mains.

-Le propriétaire de cette baignoire essayait de la vendre dans un vide-grenier et gardait cette merveille dans son garage. C’est Juliana qui l’a repérée. Elle était à un prix exorbitant, on aurait pas pu se permettre de l’acheter.

Je haussai les épaules, non sans un air fier quand même.

-Alors on l’a volée.

Je la laissai s’approcher pour mieux voir et rigolai quand elle s’exclama qu’il y avait place pour deux…

-Ça aurait eu beaucoup moins d’intérêt, si ça n’avait pas été le cas.

Elle revint vers moi et je l’enlaçai plus sensuellement, grognant contre ses lèvres en maudissant ses vêtements compliqués de Morrigane. Quand le baiser pris fin, je fermai les yeux, mon front contre le sien, caressant ses hanches par-dessus ses vêtements, puis remontant, trouvant le cordon de son corset et tirai dessus pour le délier avant de faire tomber son long et lourd manteau de cuir rouge de ses épaules pour les dénuder.

-Ben écoute… Tu as le choix… Soit on prend un bain ensemble… Soit je vais faire sauter un magasin Ikea.

Et j’étais pas tout à fait sûr que c’était de l’humour alors, usant encore de mon pouvoir, faisant un mouvement de rotation de la main, je fis tourner le robinet pour faire couler l’eau dans la baignoire, puisque j’avais profité du début de la nuit pour tout raccorder à la plomberie, ce qui avait aussi failli me faire péter les plombs.

Alors j’avais largement bien mérité un moment avec mon amour, non ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Ven 25 Mai - 18:40



Building our Dreams



ft. Bobby Sands




Scarlet approuva non sans faire une légère moue :

- Dans ce cas je te recommande d’emporter une bonne torche….enfin ou une lampe de poche aussi !  J’ai mis au moins une heure à trouver un accès vers ici, ça me semble vraiment….. très vaste, et…. humide
ajouta-t-elle avec une nouvelle moue. Un sacré labyrinthe.

Mais c’est sûr que ça pourrait s’avérer un bon plan pour se cacher si jamais le SPN devait les retrouver. Une jolie porte de sortie. Enfin pour elle de toute façon, elle n’en avait besoin que d’une seule de porte, et encore. Quoiqu’ils devraient aussi penser aux autres désormais. Quelque chose à laquelle elle n’était pas du tout habituée, elle qui ne s’occupait que d’elle-même d’ordinaire.

Ils quittèrent ainsi la grande salle où les autres s’y étaient provisoirement installés, profitant de fauteuils pas trop inconfortables et Scarlet s’étonna de toutes les « protections » mises en travers de leur route pour accéder à leur « chez-eux ». Elle pensait que c’était pour empêcher le baron de pénétrer dans leur antre, mais non, Bobby lui dit que c’était pour elle. Parce qu’il ne voulait pas qu’elle puisse entrer sans lui.

Elle lui lança un regard surpris et une fois qu’il eut « libéré » le passage, en découvrit la raison, non sans stupéfaction. Et la surprise fit mouche, laissant une Scarlet enchantée de cette si belle aubaine. Avoir une baignoire à disposition, c’était un luxe qu’elle n’aurait pas imaginé en découvrant l’endroit pour la première fois. Du coup elle songea à Cassidan et se dit qu’elle lui ferait sans doute visiter à l’occasion.

Mais en attendant, elle comptait bien en profiter, là tout de suite. Restait à savoir si l’eau allait avec ou si on allait devoir la remplir à l’ancienne à coup de bassines. Mais non, Bobby avait fait les choses dans les règles de l’art et qui plus est, il n’eut même pas à faire d’effort pour que les robinets s’ouvrent et déversent de l’eau…chaude !

- Magnifique !
S’exclama Scarlet visiblement ravie.

Alors le fait qu’ils l’avaient volée à quelqu’un d’autre, pour elle, ne posait vraiment pas le moindre problème. Au contraire, ça lui démontrait tous les efforts que Bobby avait dû fournir, et tout ça pour lui offrir le plaisir de se couler un bain à volonté ! Et pour ça, son geste n’avait pas de prix. Le regard de la Morrigane abandonna la baignoire pour venir se poser sur son vampire, et elle lui offrit un grand sourire avant de se couler dans ses bras pour l’embrasser, un baiser qui était un avant-goût puisque Bobby semblait tout disposé à l’inaugurer avec elle, cette baignoire.

- Merci Bobby, murmura-t-elle encore contre sa bouche, sentant son sang s’échauffer alors qu’il commençait à lui retirer ses vêtements.

En tout cas si elle, ne connaissait pas encore toute l’histoire de Bobby et que par bien des côtés il restait une énigme à ses yeux, au-delà de son caractère, elle, ne semblait plus vraiment avoir de secret pour le vampire. Cette baignoire en était la preuve.
Aussi à quatre mains, ils n’eurent pas besoin de beaucoup de temps pour se retrouver nus l’un contre l’autre, Scarlet frissonnant au contact de sa peau plus fraîche contre la sienne ou était-ce de sentir sa bouche, ses lèvres s’aventurer sur sa peau ainsi dévoilée. Et pendant ce temps, la baignoire s’était bien remplie, réglée à la température idéale !

Scarlet se sépara à regret du corps de son amant, laissant encore un peu ses mains s’égarer sur ses reins puis sur ses fesses, avant de reculer vers la baignoire dans laquelle elle commença à glisser une jambe puis la seconde, avant de s’asseoir, dans des gestes lents et délicats, dégageant ses cheveux pour les faire tomber sur le côté, révélant à Bobby, un cou gracile à la peau claire, puis l’invitant finalement de sa main tendue et d’un regard plein de promesses à la rejoindre.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Lun 28 Mai - 15:53



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Scarlet n’avait vraiment pas apprécié de se retrouver par erreur dans les souterrains du théâtre. Et ça m’amusait de la voir se mettre dans tous ses états pour un peu de poussière et quelques toiles d’araignée. Elle s’exclamait haut et fort et j’entendais Graydon grogner de plus en plus alors qu’il se retournait à terre entre deux rangées de sièges, dérangé par le son de sa voix.

A part ça, je n’étais pas le seul que le spectacle de la Morrigane amusait. Il y avait Candice et Matthew également, qui se marraient.

Il faudra quand même que j’aille voir ce qu’il y avait là-dessous, ça m’intriguait de plus en plus sans compter l’atout stratégique que ça pouvait représenter. Ce à quoi, Scar me conseilla de m’équiper d’une torche ou d’une lampe pour y aller. J’avais alors placé mon index de manière à barrer ses lèvres pour ne pas qu’elle réveille toute la Confrérie. Surtout le Baron. Vu le plan que j’avais en tête, je préférais largement que cet incruste reste paisiblement endormi.

Je murmurai alors à mon amante en la regardant droit dans les yeux.

-Shh… Scar… Scarlet. Je vois dans le noir, mon amour. Je n’ai pas besoin de lampe de poche.

Après quoi, on laissa les autres dormir et j’emmenai mon amante jusqu’à notre loge aménagée en une chambre. La plus aboutie de toute, donc, que j’avais encore agrémentée d’une grande baignoire de cuivre en début de nuit. Une saloperie à magnétiser, une saloperie à raccorder, mais tous les efforts fournis furent largement récompensés par le regard brillant de Scarlet quand elle admira le résultat.

Et moi, j’allais être récompensé aussi.

Scarlet me remercia dans un murmure tout contre ma bouche et je souris doucement tout en lui retirant lentement son corset, dévoilant sa poitrine sur laquelle je laissai courir une main.

-Ne me remercie pas… J’en profiterai probablement autant que toi… Et avec toi…

Tout en nous embrassant encore, nous déshabillant l’un l’autre, on eut vite fait de se retrouver nus, enlacés l’un contre l’autre. Mes mains courraient dans son dos, jusqu’à la chute de ses reins pour aller ensuite sensuellement caresser les courbes parfaites de ses fesses.

Je pouvais sentir la peau de mon amante frissonner tout en même temps qu’elle devenait brûlante, contrastant de plus en plus avec ma chaleur à moi qui n’augmentait pas, restant juste stable et fraîche… Ce qui ne voulait pas dire que le désir que j’avais pour elle ne se manifestait pas par de multiples autres indices : j’avais les yeux de plus en plus fiévreux, ma peau se hérissait sous ses doigts et mon sexe se dressait pour venir à la rencontre du sien comme pour l’embrasser.

Sans compter ma respiration de plus en plus profonde, sans accélérer pour autant.

Le seul bruit était celui de nos souffles de plaisir mêlés à l’eau chaude qui s’écoulait dans la baignoire. J’embrassai le cou de Scarlet, sentant avec délice son sang pulser contre mes lèvres… Je descendis jusqu’à sa poitrine pour avoir la même sensation, sur sa peau encore plus fine, plus douce et plus près de son cœur. Mes mains parcouraient ses hanches, ses fesses remontaient parfois jusqu’à ses seins avant de redescendre par devant elle jusqu’à pouvoir effleurer sa féminité déjà titillée par mon désir de plus en plus dur…

Jusqu’à ce que la baignoire fut remplie. Alors, si moi, j’avais déjà perdu le nord depuis longtemps, de n’était pas le cas de Scar qui s’écarta doucement pour marcher gracieusement vers la baignoire. Je restai planté là, à la regarder avec toute l’admiration du monde parce qu’elle n’était pas seulement belle, mais charismatique, même dépourvue de tous ses atours et vêtements de Morrigane. Ma Scarlet n’avait pas besoin de ça pour irradier d’une puissance à la fois gracile et impitoyable. Un charisme qui si je l’avais remarqué dès notre première rencontre, m’avait sauté aux yeux encore plus forts lorsqu’elle était apparue à mes côtés au marché noir pour appuyer mon discours.

Et en cet instant, alors qu’elle prenait place dans la baignoire et que j’étais incapable de la quitter des yeux, j’avais bien l’impression que ni le SPN, ni E-SAK, ni rien, ni personne, ne pourrait faire le poids contre les amants que nous étions.

Scarlet dégagea les cheveux de son cou et je me mordis la lèvre inférieure tant j’avais envie d’elle. Mais je ne bougeai pas. Pas avant qu’elle me fasse signe de venir la rejoindre en tendant la main vers moi. Ce fut alors comme hypnotisé que je m’approchai, glissant ma main dans celle qu’elle me tendait, mon regard noyé dans le sien, pour venir m’installer à mon tour dans la baignoire, assis derrière elle, mon torse contre son dos, mon sexe contre ses fesses, mes lèvres contre son cou, sans nuque, ses épaules, au gré de mon envie.

Mes mains glissèrent de son ventre sur ses cuisses, la caressant sensuellement alors que, l’embrassant plus avidement, je m’allongeai dos contre la paroi de la baignoire, l’emportant avec moi pour qu’elle puisse s’allonger elle aussi contre moi.

D’une main, je remontai mes caresses pour la caresser entre ses cuisses, là où je savais que ça la ferait gémir. De mon autre main, je tournai son délicieux visage vers moi pour que mes lèvres retrouvent les siennes à nouveau.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Mer 30 Mai - 12:47



Building our Dreams



ft. Bobby Sands





Scarlet fit la moue, pas vraiment vexée de se faire remarquer qu’il voyait très bien dans le noir parce qu’il était un vampire, mais c’était tout comme. Elle avait très souvent tendance à oublier ce détail. Bobby ….si ce n’était sa température corporelle un peu plus fraîche que la sienne, à ses yeux n’avait rien de différent des humains, au contraire, il était mieux. Oui bon elle était amoureuse et alors ? Alors elle oubliait ces détails, et là il lui rappela donc qu’il n’avait pas besoin de torche. Et qu’elle devait faire plus doucement parce qu’ils n’étaient pas seuls. Nouvelle moue.

- Hm moui, c’est vrai j’oublie toujours ce…détail, répondit-elle en haussant les épaules et d’un ton qui se voulait indifférent.

Mais elle oublia très vite ces petites contrariétés quand elle découvrit la surprise qu’il lui avait réservée. Elle était touchée, sincèrement et le lui montra, lui souriant à nouveau quand il lui affirma qu’il comptait bien en profiter avec elle. Voilà, comment on remettait une Morrigane de bonne humeur, voir même d’humeur mutine, et plus encore.

A partir de là, il n’y eut plus qu’eux et….cette baignoire qui se remplissait rapidement tandis qu’ils entamèrent quelques sensuels préliminaires, des caresses dont la Morrigane ne se lasserait jamais. Dans ces moments là, plus que tout autre, elle oubliait que Bobby était un vampire. Il n’était plus que l’homme qu’elle aimait et auquel elle aspirait d’appartenir, complètement. Comme à chaque fois, il se montra un amant attentif et tendre, pour devenir plus passionné au fil de ces petits jeux qui les menèrent finalement dans la fameuse baignoire.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Jeu 31 Mai - 20:14



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Je savais que Scarlet avait tendance à faire complètement abstraction du fait que j’étais vampire. Et en mon for intérieur, j’avais toujours été persuadé que c’était dû à deux choses : le fait que j’étais humain lors de notre première rencontre à Maze, mais aussi l’espèce de « jet-lag » particulier qu’elle avait. Le temps, pour elle, ne s’écoulait pas de la même façon qu’il le faisait pour moi. Ou plutôt, nous avions une vision différente du temps, une perception différente. Pour moi, il était linéaire, avec un début et une fin, alors que pour Scarlet… j’avais plutôt l’impression que c’était un cercle, sans début, sans fin, et dans lequel elle pouvait voyager librement, aller vers l’avant ou vers l’arrière à sa guise.

Alors si, pour moi, il s’était passé 37 ans depuis notre première rencontre, pour elle, combien ? Plus ? Moins ? Pas sûr que ce soit même définissable avec des chiffres. Du coup, pour elle, il n’y avait peut-être pas eu vraiment de « temps » pour une transformation radicale de ce que j’étais.

Mais en attendant, son atterrissage forcé l’avait couverte de poussière et de toiles d’araignées, un très bon prétexte pour nous éclipser dans notre loge où j’avais pu lui faire mon tout premier cadeau depuis que nous étions amants. Elle apprécia le geste et s’employa à me montrer à quel point, tout comme moi, je lui montrai à quel point je l’aimais…





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Ven 1 Juin - 22:08



Building our Dreams



ft. Bobby Sands






Après ces moments d'échange et de plaisir partagé, elle se laissa finalement aller tout contre lui, faisant encore un peu s’agiter l’eau pour venir se caler contre son corps, son visage dans son cou, le picorant de quelques baisers.

- Elle est…. Vraiment très bien cette baignoire, ronronna-t-elle avant de rire, le regard pétillant. Et toi tu es magnifique, Bobby Sands, ajouta-t-elle.

Puis en se redressant un peu, elle se demanda :

- Il manque peut-être un ingrédient, tu  as du savon ? demanda-t-elle avec malice.

Et elle entreprit de frotter ses épaules avec le pain de savon qu’il avait dérobé les dieux seuls savaient où, avant de le laisser en faire de même pour elle, se tournant pour qu’il puisse laver ses cheveux qu’elle rinça ensuite. Puis ils s’essuyèrent mutuellement et amoureusement, perdant beaucoup de temps à s’embrasser entre chaque geste, et chahutant finalement comme des gosses, avant de se retrouver dans le lit, celui qu’elle avait veillé à faire transporter ici par les soins de Bobby. Heureusement, les montants étaient en fer forgé, ce qui lui avait facilité la tâche.

Ce qui faisait que finalement cette loge, devenue une chambre était plutôt bien aménagée ! Scarlet pouvait en être satisfaite, outre les meubles de rangement, les quelques décorations, tentures et rideaux accrochés de part et d’autres du lit pour donner une impression d’intimité, leur chambre disposait désormais d’une baignoire. Elle finit par se lover contre lui, étendue nue dans leur lit.

- Hum je ne sais même plus l’heure qu’il est, constata-t-elle soudain.

Il était vrai que sans fenêtre et sans montre sur elle, il était difficile de se repérer dans le temps, mais ce qu’elle voulait savoir là tout de suite, c’était si Bobby avait encore prévu quelque chose où s’il voulait se reposer un peu avec elle.

- Tu n’es pas trop fatigué ? demanda-t-elle en levant les yeux pour croiser les siens si troublant, si bleus.

Cet emménagement ou l’installation de tous ces autres « membres » lui prenaient beaucoup d’énergie. Scarlet essayait d’aider au mieux mais elle était aussi régulièrement absente et ignorait finalement quelles étaient les avancées du groupe ces derniers jours.

- Est-ce que les autres vont bientôt pouvoir s’installer dans leurs chambres ? Je suppose qu’ils ont déjà choisi lesquelles ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Dim 3 Juin - 20:32



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ




Je ris avec Scarlet quand elle commenta la baignoire…

-Je dois t’avouer que je n’ai pas pensé, quand je l’ai trouvée, que le premier intérêt qu’on y trouverait serait de pouvoir nous laver…

Ses yeux dans les miens, elle me complimenta et je laisser couler mon index sur sa joue.

-Et toi… On a pas encore inventé le mot pour toi…

Scarlet se redressa sur moi, provoquant une douce caresse à nouveau en demandant s’il y avait du savon. Je tendis le bras sur le côté où, sur une table, Nell avait tout préparé… Toutes ces petites choses auxquelles je n’aurais pas pensé tout seul comme du savon, justement… Il y avait aussi des huiles et autres mais Nell m’avait dit : « J’expliquerai à Madame Scarlet. » Apparemment, je ne pouvais pas entrer dans les secrets des Déesses niveau produits de beauté… Et ça m’avait fait rire, d’ailleurs. Mais ok, c’était bon pour moi qu’elle discute de ça avec Scar.

J’avais passé le savon à Scarlet qui s’était mise à me savonner les épaules et j’avais fermé les yeux en la laissant faire… Elle arriva à me détendre, temporairement, comme jamais encore je n’avais été détendu… Puis, elle me repassa le savon et je m’appliquai moi aussi à la savonner, bien que mes gestes ressemblaient quand même plus à des caresses qu’à autre chose, m’attardant sur ses seins, sur ses hanches sur ses fesses et tout ça en la ramenant à moi un nombre incalculable de fois pour l’embrasser.

Finalement, on sortit de la baignoire, pour se sécher l’un l’autre, ce qu’on finit quand même par transformer en un autre jeu alors que je m’amusais à la capturer en passant le drap de bain derrière sa nuque, ou autour de sa taille, pour à chaque fois qu’elle s’éloignait, la ramener à moi…

Puis du bain, on alla s’allonger sur notre lit, lui aussi en grande partie métallique. Je commençais à me découvrir cette tendance à me sentir étrangement en sécurité quand j’étais entouré de cette matière que je pouvais totalement contrôler… Peut-être juste une allégorie de cette tendance que j’avais à ne jamais vouloir lâcher prise sur rien.

Scarlet se lova contre moi et je tournai la tête pour que mon visage se retrouve confortablement posé contre sa tête, respirant l’odeur de ses cheveux fraîchement lavés, les yeux fermés.

Son corps nu contre le mien, sans l’aide de l’eau chaude de la baignoire, recommençait à contraster plus fort en température avec le sien… Mais son contact chaud n’en était que plus intense.

Scar dit ne plus savoir quelle heure il était…

-Je ne sais pas… Je ne suis pas sûr que ça ait réellement une importance.

Je la sentis tourner ses yeux vers moi et rouvris donc les miens, au moins à moitié, pour croiser son regard, et lui servir un sourire comblé sans le savoir.

-Fatigué… Ouais… Ou plutôt, je pense que je vais arriver à dormir au moins quelques heures, pour une fois.

Mes doigts pianotaient doucement dans le bas de son dos, caressant parfois jusqu’à ses fesses. Il était atrocement agréable aussi de sentir ses seins contre mon torse, au creux de mon épaule… Je hochai la tête à ses questions, pour Scarlet, tout ça était bien plus nouveau que pour moi. Et elle commençait seulement à prendre conscience de la présence des autres, de nous en tant qu’amant, mais aussi du groupe qui gravitait autour de nous.

Alors qu’au départ, elle avait plus tendance à les regarder un peu comme autant de gens venant troubler son petit confort.

-Ouais… Ouais on avance pas mal… Je sens que je vais refiler le montage des lits à quelqu’un d’autre parce que ça me rend complètement dingue…

Je souris à Scarlet, puis rigolai :

-Tu ne voudrais pas le faire, par hasard… ?

Comme si je ne savais pas la réponse à cette question…

-Ouais, ils ont chacun choisi leur chambre. Candice dormira avec son frère et Alberich a choisi la deuxième loge la plus spacieuse après la nôtre. L’avantage, c’est qu’il l’aménage lui-même… Mais si d’autres nous rejoignent faudra passer à l’aménagement des autres étages. Toutes les loges d’artistes sont prises désormais.

Je posai mon front contre celui de mon amante, refermant les yeux.

-Et toi ? Tu as des choses à me raconter, ma belle ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Mar 5 Juin - 0:18



Building our Dreams



ft. Bobby Sands





- Oh voyez vous ça,
s’exclama Scarlet avec un sourire mutin tandis que Bobby venait de lui avouer qu’il avait pensé à tout autre chose en se procurant cette baignoire qu’à son usage premier.

Puis après lui avoir avoué combien elle le trouvait magnifique, Bobby lui retourna son compliment, ce qui la fit rosir de plaisir. Elle l’embrassa encore pour la peine, puis ils firent finalement usage de cette baignoire comme il se devait ! Après cet atterrissage raté, elle avait bien besoin de se laver. Et elle constata avec plaisir que Bobby avait pensé à tout ! Ils se savonnèrent donc mutuellement, y prenant plaisir, plaisir à caresser l’autre, à redécouvrir encore et encore chaque parcelle de peau, jusqu’à se sécher de même. Et enfin ils gagnèrent leur lit, Scarlet retrouvant tout naturellement l’étreinte des bras de son vampire.

Et si Scarlet sentait quelque peu la fatigue envahir son corps détendu, elle se demanda si Bobby resterait se reposer un peu avec elle. Il avait lui aussi besoin de sommeil, même s’il avait un rythme de vie nocturne. L’avantage c’était que dans ce théâtre et dans cette partie tout particulièrement, il n’y avait nulle fenêtre. Aussi Bobby pouvait aller et venir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. C’est pourquoi elle lui demanda l’heure, mais il l’ignorait. Et il ajouta que ça n’avait pas d’importance ce qui la fit sourire, tout en déposant quelques baisers dans son cou.

- Alors tu vas rester un peu avec moi ?
murmura-t-elle entre deux baisers.

Apparemment oui, il disait qu’il allait pouvoir se reposer. Tant mieux ! Elle aimait se réveiller auprès de lui et ce peu importait à quel moment de la journée ils pouvaient être. En ce point, Bobby avait raison, du moment qu’ils en profitaient ensemble. Aussi s’enquit-elle de l’avancée de l’installation des autres. Les choses avançaient bien d’après Bobby, excepté le montage de lit. Moui c’est sûr que ça ce n’était pas vraiment, voir pas du tout le domaine de Scarlet. Alors quand il lui demanda si elle ne voulait pas s’en charger, elle le regarda avec une expression presque choquée qui se passa de commentaire. Avant qu’elle ne comprenne qu’il la faisait marcher. Elle rit alors et protesta pour la forme.

- Je préfère m’occuper de toi, conclut-elle finalement, avec un joli sourire, tout en caressant ses épaules, puis son torse, de manière douce et distraite à la fois parce qu’il lui expliquait que les autres avaient choisi leurs propres quartiers.

Elle n’était pas surprise d’apprendre pour Alberich. Ce sorcier était un drôle de phénomène et elle n’était pas sûre de comprendre la raison qui l’avait poussé lui, à rejoindre la confrérie si ce n’était qu’il ne devait avoir nulle part ailleurs où aller.  Quoique c’était aussi un peu le cas de tous les autres, des créatures perdues qui avaient vu en ce groupe l’occasion d’y retrouver un semblant de foyer.

Ce qui lui fit penser au petit garçon et à sa sœur. Ils n’avaient pas eu une vie facile et la jeune fille portait une lourde responsabilité à devoir s’occuper d’un enfant handicapé. Bien que Matthew était la plupart du temps plutôt calme et très discret. Contrairement à sa sœur Candice qui n’avait pas la langue dans sa poche. Puis il y avait Magie, la mormone.

- Hum si vraiment il faut gagner de la place, on peut toujours mettre Magie et Alberich ensemble, ils feraient un joli couple non ?

L’idée en tout cas l’amusait beaucoup et elle rit avant de cesser en entendant la question de Bobby. Il voulait savoir si elle avait des choses à raconter. Alors après avoir hésité, et un peu surprise de la question, tout en continuant distraitement de jouer à tracer des lignes invisibles sur le torse de son amant, elle expliqua :

- Hm et bien si tu veux tout savoir, j’ai été appelée pour une mission plutôt particulière…. Tu te souviens de cet agent du spn dont je t’ai déjà parlé ? Il se trouve qu’il avait besoin de moi.

Et elle lui expliqua les circonstances, y compris le petit voyage interdimensionnel et que tout cela était parti du fait d’un vampire qui avait fait pas mal de dégâts apparemment dans les rangs du spn, après s’en être pris à Frank. Alors que ce dernier lui avait laissé la chance de s’enfuir…….

- Finalement, je l’ai ramené au spn ! Même si je pense qu’il aurait préféré être auprès de celle qu’il aime.


Sandy, elle lui en avait déjà parlé.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Jeu 7 Juin - 16:15



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Pour une fois, nous n’étions qu’affection, douceur et baisers l’un pour l’autre. Je pouvais au moins accorder ça à Scarlet de temps en temps, d’autant que j’en avais envie moi aussi, et maintenant que nous étions dans ce théâtre qui nous appartenais, avec quelque chose de concret en train de se construire, et un but, j’avais moins l’impression de tourner en roue libre dans le vide sans savoir où aller et que faire. C’était donc plus facile pour moi de me poser de temps à autre avec la sensation d’avoir accompli quelque chose et installer notre petit groupe n’était pas rien.

Alors quand Scarlet me demanda si j’allais rester un peu avec elle, entre deux baisers, je lui souris, caressant sa poitrine du bout de mes doigts comme elle le faisait sur mon torse.

-Où veux-tu que j’aille ?

On était bien là, allongés sur le lit… Surtout que nous étions en fin de nuit, étant donné que quand Scarlet avait atterri dans le souterrain, il était aux environs de 04 :00 du matin… Je ne savais pas quelle heure il était maintenant, mais mon horloge interne me laissais penser que le soleil ne devait pas être loin de se lever. Sans compter la fatigue parce que j’avais tout fait en une nuit : voler la baignoire, installer la plomberie, puis travailler encore dans la loge qui reviendrait à Candice et Matthew…

Je fermai les yeux pour l’embrasser doucement, puis répondre à un autre de ses baisers en soupirant d’aise, un bras passé sous sa tête pour la soutenir.

Puis, je lui avais fait un petit compte-rendu des avancées dans les travaux du théâtre, essayant en sachant que c’était peine perdue, de lui refiler le montage de ces foutus lits et la tête qu’elle tira suffit à me faire rire, Princesse qu’elle était quand elle voulait.

Puis, riant elle aussi, elle déclara qu’elle préférait s’occuper de moi.

-Ça me convient aussi…

D’autant qu’elle appuya ses caresses, me faisant frissonner. J’avais continué en disant que tout le monde semblait avoir trouvé sa place… Puis pouffé de rire en regardant Scar quand elle avait supposé que s’il fallait, Alberich et Magie la Mormone feraient un beau couple.

-Je te savais vengeresse, mais pas marieuse, Scar…

A mon tour de lui demander si elle avait quelque chose à me raconter. Je ne m’occupais pas, en général, des missions qu’elle faisait, pas plus que je ne lui posais de questions sur les vengeances qu’elle accordait. D’ailleurs, ce n’était pas le cas cette fois-ci non plus. Ma question était vague, Scarlet n’était pas obligée de me parler de son rôle de Morrigane mais peut-être simplement me décrire les endroits où elle était allée ou des choses comme ça.

Ce fut pourtant bien d’une mission qu’elle décida de me parler et pas n’importe laquelle… Je fis la moue quand elle me reparla de cet agent du SPN qu’elle avait rencontré pendant ma détention au SPIN et qu’elle avait ensuite revu en compagnie de sa compagne qui n’était autre que l’ange qui s’était opposée à moi au sommet de la tour Stark.

-Mouais… L’agent Barnes.

Et le père de Clint Angel Barnes que nous avions vu dans le futur et qui faisait partie de la Confrérie… Je ne savais plus quoi penser de ces deux-là, moi, autant l’agent du SPN que de l’ange Sandy Eden. Ce qui m’ennuyait particulièrement, c’était de ne pas pouvoir les qualifier de « pour » ou « contre » nous.

J’écoutai attentivement l’histoire de Scarlet, mon regard tourné vers le plafond, mes doigts dessinant des cercles sur son épaule douce et chaude… Et plus elle avançait dans son récit, moins ça me donnait un avis clair sur cet agent du SPN.

L’agent voulait une vengeance contre un vampire. Je savais pertinemment que je ne pouvais pas m’opposer au rôle de la Morrigane qui se devait de rester neutre et je ne le fis donc pas. Non, ce qui me rendait les choses plus floues encore, c’était que l’agent du SPN voulait une vengeance parce qu’il avait laissé une chance au vampire en question, parce qu’il l’avait laissé partir alors qu’il aurait pu le tuer ou l’envoyer au SPIN.

Et j’avais bien l’impression que cette histoire d’amour entre un ange et un agent du SPN plaisait beaucoup à Scarlet… Elle ne le disait pas concrètement, mais il suffisait de l’en entendre parler, l’entendre dire : « Finalement, je l’ai ramené au spn ! Même si je pense qu’il aurait préféré être auprès de celle qu’il aime. »

Celle qu’il aimait et qui était surnaturelle comme nous. Mais il travaillait pour le SPN. Je finis par secouer la tête, perdu, en regardant Scarlet.

-Ce type est un casse-tête. Je ne sais pas quoi en penser.

Je caressai le nez de Scarlet du mien, mon front contre le sien et les yeux fermés en lui demandant :

-Et donc tu vas le faire, j’imagine… Tu vas lui accorder sa vengeance… au profit d’un agent du SPN contre un vampire.

Je rouvris les yeux et la regardai, caressant sa joue, jusqu’à aller remettre une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

-C’est quelqu’un qu’on connait ? Le vampire ?

Je ne connaissais pas énormément de monde, mais on ne savait jamais…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Ven 8 Juin - 13:48



Building our Dreams



ft. Bobby Sands




Scarlet avait souri. Elle voulait qu’il n’aille nulle part, qu’il reste ici avec elle, ici ou ailleurs, ce n’était pas vraiment important, du moment qu’ils étaient ensemble, encore un peu parce qu’après tout chacun avec ses occupations. C’était aussi pourquoi elle appréciait d’autant plus ces moments qui arrivaient de plus en plus régulièrement où ils se retrouvaient, juste tous les deux.

C’est donc en profitant du contact et des caresses douces et sensuelles l’un de l’autre que la conversation se poursuivit, tranquillement allongés dans des draps de qualité (on ne se refait pas), et Scarlet raconta à son tour sa journée, plutôt étrange aux yeux de n’importe quel non initié, mais c’était pourtant son quotidien à elle. Oui bon, elle n’allait pas non plus tous les jours dans les terres des hommes, elfes et autres créatures moins gracieuses.

Mais le sujet principal restait de toute façon, l’agent Barnes, comme le reconnut Bobby et elle eut un léger sourire en entendant son ton contrarié. Bien sûr, ça ne lui plaisait guère que Scarlet entretienne une étrange relation avec un des agents du SPN, si on pouvait appeler ça relation… une sorte d’amitié ? Tout en sachant que Frank devait toujours sans doute la considérer comme une ennemie ? Ou peut-être un peu moins depuis qu’il avait découvert que dans un potentiel futur, elle deviendrait la « marraine » de leur fils à lui et à son Ange. De quoi certainement vous donner quelques migraines si vous tentiez de comprendre cet imbroglio. Ce que tentait de faire Bobby et qui amusa Scarlet.

- Hum, et bien c’est un brave petit soldat du SPN, maiis…. Il garde toutefois l’esprit ouvert, enfin je crois, on va dire qu’il l’a beaucoup plus ouvert depuis qu’on se connait un peu mieux. En tout cas assez pour avoir fait appel à moi.  Et que dès que ça concerne son Ange, il est c’est certain beaucoup plus ouvert au surnaturel. Cependant je ne pense pas que vous deveniez amis tous les deux.

Elle gloussa, non sans étouffer son rire d’un nouveau baiser, avant d’assurer, gardant son visage proche du sien, front contre front.

- Mais c’est un homme bien, sois en assuré. Je sais en reconnaître un quand j’en vois un,
ajouta-t-elle avec un sourire pour son amant.

Ce qui voulait dire qu’elle le considérait comme un homme bien lui aussi quoique les autres pouvaient penser. De toute façon Scarlet n’était pas du genre à se laisser influencer par une pensée commune. Elle se faisait toujours ses propres opinions ! Et à la question de Bobby, elle répondit avec un nouveau sourire, toujours en caressant son torse.

- Bien sûr. Je sais que tu dois te sentir concerné, parce que c’est un vampire lui aussi mais tous les vampires ne sont pas des monstres et tous les vampires ne sont pas des « hommes biens »….si les hommes savaient prendre en considération ce qu’un homme a dans le cœur au-delà de ce qu’il est et des préjugés, le monde s’en porterait beaucoup mieux.


Elle soupira, se demandant si c’était bien de lui dire le nom de celui qu’elle allait devoir punir. Mais peut-être qu’en tant que vampire, son avis l’aiderait à trancher.

- Le vampire en question s’appelle Howard Rose, je vais d’abord voir qui il est avant d’agir, je veux dire, qui il est vraiment et ce qu’il a dans le cœur. Parce que vois-tu, ce que je trouve très regrettable au fond, c’est qu’un Ange ait réussi à convaincre un agent du SPN de se montrer plus ouvert aux créatures du surnaturel, même face à un vampire, qu’il lui ait laissé la chance de s’enfuir et que ce même vampire n’a rien trouvé de mieux à faire que de l’attaquer puis ensuite de tuer plusieurs autres agents, tout ça pour voler quelques objets que le SPN gardait dans ses entrepôts. Donc oui ! je compte bien m’occuper de son cas. Parce que du coup, la prochaine fois que Frank croisera le chemin d’un vampire, je doute qu’il lui laisse la même opportunité de s’enfuir. Et ça, c’est vraiment dommage.  Imagine si c’était toi hm ? Hmm non, toi je crois qu’il n’oserait pas te faire de mal parce qu’il sait qu’ensuite il m’aurait sur le dos.


Scarlet rit doucement, avant d’ajouter.

- Et toi non plus du reste, tu ne lui ferais rien hm ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Ven 8 Juin - 22:04



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


J’avais écouté l’histoire de Scarlet. Et le casse-tête monumental que c’était pour moi avait l’air de beaucoup amuser Scarlet. Pourtant, je ne m’énervais pas comme j’aurais pu le faire il n’y avait pas encore si longtemps de ça… Ou comme j’aurais pu le faire si j’avais été dans un mauvais jour. Mais le fait était que j’étais crevé et que ce n’était pas un mauvais jour. On avait bien avancé, j’étais satisfait, alors je pouvais réfléchir plus posément à des trucs plus délicats du style… un agent du SPN amoureux d’un ange.

Non, décidément, le concept même m’échappait.

Au moins, Scarlet n’allait pas jusqu’à penser que l’agent Barnes et moi pourrions être ami. C’était déjà ça, elle ne perdait pas le nord. Et ça la faisait rire en plus… Et l’air de rien, elle arriva à me faire sourire avant de l’éteindre dans un baiser qui alluma autre chose en moi.

Le baiser se termina alors que nous étions front contre front et Scarlet d’ajouter que Barnes était un homme bien. Je souris, comprenant quand elle affirma qu’elle savait les reconnaître que c’était également de moi qu’elle parlait.

-Ok… D’accord, je veux bien te croire là-dessus. Je ne l’ai jamais vu, cet agent Barnes. Ce que je me demande c’est comment il arrive à concilier de travailler pour le SPN… et d’être amoureux d’un ange.

Je pris le visage de Scarlet entre mes mains.

-A sa place, j’enverrais le SPN se faire foutre et me rallierait totalement à celle que j’aime. Je ne pourrais pas faire partie d’une organisation qui serait susceptible de te faire du mal, Scar…

Je soupirai.

-C’est ça que je comprends pas.

Les deux étaient totalement incompatibles, de mon point de vue.

Les doigts de mon amante pianotant sur mon torse pendant que je me creusais les méninges, je finis par demander qui était le vampire contre lequel l’agent Barnes avait fait appel aux services de Scarlet. Et si j’avais les yeux fermés, ceux-ci se rouvrirent quand elle prononça son nom. Je secouai doucement négativement la tête, non sans un vague sourire cynique aux lèvres.

-Les Anglais foutent vraiment la merde partout. Il y a des trucs qui changeront jamais.

Je tournai la tête vers Scarlet qui me racontait qu’elle devait voir qui était Rose mais qu’elle n’avait déjà pas une bonne opinion de lui, en gros, puisque l’agent du SPN lui avait laissé une chance, qu’il l’avait attaqué en retour puis qu’il s’était enfui pour revenir faire plus de dégâts encore. Surtout que Scarlet était persuadée que, maintenant, Barnes, d’aussi bonne volonté qu’il puisse être, ne serait pas aussi clément la première fois. Elle fit une hypothèse en imaginant que je me retrouve face à l’agent, ce qu’elle réfuta directement puisqu’elle était sûre qu’il avait trop peur d’elle pour faire quoi que ce soit, ce dont je ne doutais pas le moins du monde.

Scarlet me demanda alors s’il en irait de même pour moi… Si je m’en prendrais à l’agent Barnes. Mais sa question n’était pas tournée tout à fait comme ça, ce qui me fit répondre en la regardant dans les yeux.

-C’est une vraie question ? Ou un vrai souhait ?
Il fallait croire qu’elle y tenait, mon amante, à ce petit soldat du SPN. Je fis la moue et regardai le plafond.

-Il faudrait déjà que je sache à quoi il ressemble pour ne pas m’y attaquer.

En ce qui me concernait, en parlant de cette attaque par Rose, je n’allais sûrement pas plaindre le SPN…

Mais je n’allais pas non plus me fatiguer à défendre Howard Rose, vampire ou pas.

Je ricanai.

-Tu l’as déjà vu, Howard Rose, Scar… Tu l’as déjà vu deux fois. Une première fois dans le futur où il y allait de ses petites critiques tout en profitant de l’abri que lui prodiguait le fait de faire partie de la Confrérie… Et une fois au marché noir où il était mon détracteur le plus virulent. Tu t’en rappelles ?

Je marquai une pause avant d’ajouter, tout en caressant distraitement Scarlet d’une main dans le bas de son dos.

-Et j’ai une autre question : comment est-ce que tu peux être sûr que Barnes ne ment pas ? Qu’il n’a pas inventé tout ça de toute pièce ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Sam 9 Juin - 13:26



Building our Dreams



ft. Bobby Sands





Moui, la question méritait d’être posée. Pourquoi continuait-il de travailler pour le spn alors qu’il était avec un Ange ? Scarlet haussa les épaules.

- Parce qu’il ne voit peut-être pas quoi faire d’autre ? Et ce n’est pas si incompatible que ça quand on sait que c’est juste un sniper qui est chargé de surveiller quelques entrepôts. C’est un soldat, il ne fait qu’obéir aux ordres, enfin en principe, conclut-elle avec un léger sourire.

Parce qu’il savait aussi leur désobéir et ça, Scarlet trouvait que c’était bien, de ne pas juste obéir aveuglément.

- Et puis il bossait déjà pour eux avant de rencontrer Sandy et puis….oh et puis j’en sais rien, je lui demanderai la prochaine fois que je le vois,
conclut Scarlet qui n’avait pas envie de passer sa nuit à parler de Barnes quoi !

Elle avait d’autres choses bien plus intéressantes à faire ! Alors elle conclut au constat de Bobby.

- Je doute qu’il ne les laisse jamais lui faire du mal. Et je sais que c’est pareil pour toi, mon cœur. Parfois les choses sont plus complexes qu’elles n’y paraissent.

Elle lui livra ensuite le nom du vampire dont elle allait devoir s’occuper et la réaction de Bobby la laissa perplexe. Anglais ? Comment savait-il qu’il était anglais ? Quant à sa question sur Frank Barnes, si c’était une question ou un souhait, Scarlet fit une légère moue.

- Un peu des deux, sans doute. Je n’sais pas…..je les aime bien, plus pour ce qu’ils représentent que pour ce qu’ils sont vraiment. Ils s’aiment malgré leurs différences et oui je dois avouer que je n’aimerai pas qu’il leur arrive quelque chose.  Hum et peut-être qu’un jour tu auras l’occasion de voir à quoi il ressemble. Tu connais déjà Sandy.

Bon allez, cette fois ils avaient assez parlé d’eux ! Et puis Scarlet n’aimait pas tomber dans la sensiblerie ! Alors ils évoquèrent encore le fameux anglais et tout à coup au vu des explications de Bobby, Scarlet comprit comment il savait. Elle s’exclama :

- Oh oui ! oui je vois de qui il s’agit ! Alors tu le connais déjà ? hmm intéressant.

Et d’après le ton qu’avait pris Bobby, il ne l’aimait pas du tout. Enfin d’un côté, Bobby n’aimait pas trop les anglais, vous me direz, normal pour un irlandais. Elle sourit. Ca lui faisait déjà quelques informations intéressantes. Mais voilà que Bobby en revenait à Frank. Scarlet leva son nez vers lui, et le dévisagea.

- Tu crois que je ne saurai pas faire la différence entre un homme qui est sincère et un homme qui me ment ? Et là pour lui, je peux te dire qu’il n’y avait même pas besoin de lire dans son esprit pour savoir qu’il était sincère. Il était vraiment bouleversé par la mort de ses compagnons d’arme et il s’en tenait pour responsable parce qu’il avait laissé filer cet Howard Rose. Mais allez assez parlé d’eux !

Et Scarlet se calla plus étroitement dans le creux de l’épaule de son amant, l’embrassant dans le cou, avant de soupirer d’aise.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby Sands
avatar

Messages : 631
Age : 64
Localisation : Genius Academy

Feuille de personnage
Âge: 62 ans
Métier: Révolutionnaire
Particularité: Magnétisme

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Dim 10 Juin - 16:16



Building Our Dreams



ft. Scarlet Morrigan + PNJ


Mes questions me permirent au moins d’apprendre que Scarlet comptait bien revoir l’agent Barnes, puisqu’elle affirma qu’elle lui demanderait pourquoi il ne quittait pas le SPN la prochaine fois qu’elle le verrait. Et même si la sorcière semblait vouloir abréger la conversation au sujet de cet humain et de son ange, elle avait l’air de l’apprécier. J’avais pas besoin d’un dessin, ça se ressentait et c’était gros comme une maison.

Pour moi, c’était emmerdant… Parce que c’était contraire à tout ce que je prônais sur le SPN. Un seul agent Barnes pouvait décrédibiliser tous les discours que je pourrais faire au sujet de l’organisation gouvernementale.

Scarlet évoqua d’ailleurs bien le problème tout haut elle-même : les choses étaient plus complexes qu’il n’y paraissait. Ouais… je voyais ça… Et ce n’était pas pour arranger mes affaires, justement. Je fis la moue… Que Scarlet entretienne une relation amicale avec Barnes et Eden n’était pas un problème pour autant que ça ne s’apprenne pas.

Parce que ça allait être difficile de justifier ça auprès des membres de la Confrérie… Dire ça à Graydon qui avait passé des années au SPIN et qui ne rêvait que d’une seule chose : bouffer d’autres agents du SPN ? Ou encore à Candice qui affirmait avoir le SPN aux trousses ?

Je caressai l’épaule de Scarlet et tournai mon regard vers elle alors qu’elle disait finalement tout haut qu’elle aimait bien Barnes et Eden pour ce qu’ils représentaient… Soit une conciliation possible entre humains et surnaturels.

-Mouais… Ben en attendant, il vaut mieux que ça ne se sache pas que tu fréquentes un agent du SPN…

Je marquai une pause… avant de reprendre.

-…Que tu protèges un agent du SPN. Je ne vais pas m’y opposer parce que je fais confiance à ton jugement…

Ce qui représentait une sacrée évolution par rapport à l’époque où c’était Alan Hunt qu’elle protégeait et que j’avais essayé de le transformer, du coup. Je n’avais d’ailleurs plus jamais entendu parler de ce chasseur-là.

-Mais qu’il fasse un seul faux pas envers nous et le deal ne tiendra plus.

Savoir que Sandy Eden était un ange ne m’avait pas empêché de la pousser de la Tour Stark deux ans plus tôt, alors un agent du SPN… La seule chose qui, aujourd’hui, les sauvait tous les deux, c’était l’affection que Scar leur vouait.

Quant à Howard Rose, je ricanai :

-Bien sûr que je le connais… C’est un sale voleur. Il a essayé de s’introduire dans mon bunker et a fini avec une balle dans l’abdomen. Il ne pense qu’à son petit confort, le reste, il s’en fout. C’est un parasite.

Objectivité quand tu nous tiens. Mais c’était réellement ce que j’en pensais, cela dit.

Ma dernière question vexa Scarlet qui plongea son regard d’une beauté inégalée dans le mien en me demandant, question rhétorique, si je pensais qu’elle ne savait pas reconnaître un menteur. Non, je voyais bien dans ses yeux qu’elle était certaine que l’agent ne mentait pas.

-Mouais… C’est moins à l’agent Barnes ou à ton jugement que je ne fais pas confiance qu’au SPN en soi. On ne sait pas qui manipule qui, avec ce genre d’organisation… Si le SPN apprend pour votre… amitié, qui sait s’ils ne vont pas soutirer des informations à Barnes ?

Scarlet ne voulait plus parler de ça, embrassant mon cou, ce qui me fit soupirer d’aise et fermer les yeux en même temps qu’elle.

-Je veux que tu sois prudente, c’est tout.

Je finis par lui sourire à nouveau, caressant mon nez du bout du mien.

-Puis c’est toi qui a commencé.

Je l’embrassai tendrement, longuement jusqu’à ce que l’épuisement me rattrape et que je n’ouvre plus les yeux, respirant calmement, Scarlet blottie contre moi t me tenant bien chaud.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet Morrigan
avatar

Messages : 1560
Localisation : Genius Academy, ou quelque part dans le temps

Feuille de personnage
Âge: apparence 27 (1010 ans)
Métier: accomplir votre vengeance
Particularité: se change en corbeau

MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   Lun 11 Juin - 15:26



Building our Dreams



ft. Bobby Sands




Scarlet avait fini par exprimer plus ou moins pourquoi elle tenait quelque part à ce qu’il n’arrive rien à Barnes ou à sa fiancée l’Ange. Après tout des couples de ce genre là, étaient assez rares pour qu’on leur fiche un tant soit peu la paix non ? Enfin voilà, Bobby savait désormais ce qu’elle en pensait et elle croyait le problème réglé jusqu’à ce qu’il lui dise qu’il valait mieux que personne ne le sache… qu’elle fréquentait un agent du SPN ?

Scarlet se redressa légèrement pour mieux voir l’expression de son vampire et afficha un sourire mi amusé mi surpris.

- Que je fréquente un agent du SPN ? Elle rit doucement. Dit comme ça, on pourrait croire que je te trompe avec l’ennemi.

Puis elle comprit pourquoi ça l’ennuyait, parce que Frank portait l’étiquette du SPN et que le SPN était leur nouvel « ennemi ». Scarlet se laissa retomber dans ses bras en soupirant.

- Hmm je vois…. Encore un problème d’étiquette. Le même qui fait que Frank te considèrera toujours comme un terroriste, et toi tu le lui rends bien puisque tu ne le considères pas autrement que comme agent du SPN ! Et moi aux yeux des autres, je ne suis juste qu’une vulgaire sorcière ! ET ainsi tournera toujours le monde, déclama-t-elle sur un ton théâtral. Ne t’inquiète pas Bobby Sands, nul ne saura rien de ma trahison !

Elle fit ensuite une grimace.

- Et merci de faire confiance à mon jugement ! De toute façon même si tu n’étais pas d’accord, tu penses que ça changerait quelque chose ? Dit-elle sur un ton moqueur, tout en levant à nouveau la tête vers lui.

Il connaissait déjà la réponse. Scarlet ne se laisserait dicter sa conduite par personne, même pas par lui. Mais elle voulait bien faire quelques efforts, juste pour lui faire plaisir.

- Un seul faux pas ? Hm c’est marrant, parfois tu t’exprimes comme lui, le petit soldat. Ne soit pas si sévère Bobby Sands, les gens ne se rangent pas toujours dans des catégories toutes dessinées, parfois certains sortent du lot et prennent leur propre destin en main… un peu comme toi en fait ?


Elle lui sourit et l’embrassa d’un doux et tendre baiser. Pour elle le problème était réglé. De toute façon il le savait aussi très bien qu’elle n’était pas du genre à étaler sa vie. Il était le seul ici à la connaître mieux que nul ne la connaissait hormis Stuart, son majordome. Elle n’allait donc pas aller crier sur les toits qu’elle « fréquentait » un agent du SPN. Et puis Bobby devait savoir que les seuls responsables de tout ça, étaient les décideurs et non pas les pions, alors elle jugea inutile de le lui préciser.

Restait Howard Rose, sa « nouvelle cible », encore un cas sur lequel elle refusait de mettre une étiquette. La vengeance n’était jamais aveugle. C’est pour cette raison qu’elle comptait bien étudier son cas avant de décider quoique ce soit et ce malgré le fait que Bobby le considérait comme un parasite et un sale voleur. Scarlet se ferait sa propre opinion, bien qu’il était toujours intéressant de connaître celle des autres.

Finalement au-delà du problème Barnes, écartant très vite le sujet de Rose, Sands s’inquiétait pour elle et il obtint là en retour, un véritable sourire.  

- Dans ce cas, s’ils apprennent que Frank est en contact avec moi, c’est lui qui risque d’avoir des problèmes avec eux, plus que moi. Mais je serai prudente, promis mon amour. Je récupère peu à peu mes pouvoirs mais j’ai retiré la leçon de cette rencontre avec cette ordure de sorcier des drômes, c’est qu’on n’est jamais assez prudent et qu’il faut être prêt quoiqu’il arrive.


Et elle conclut d’un sourire, parce que oui, c’était elle qui avait abordé le sujet mais voilà, ils en avaient assez parlé, et après quelques baisers, et tendres caresses, elle finit par s’endormir dans les bras du seul dont elle n’avait plus à se méfier sur cette terre, alors même que les gens ne le considéraient plus que comme un vampire et un terroriste. Elle, elle savait ce qu'il valait vraiment.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Building Our Dreams [PV Scar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Building Our Dreams [PV Scar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Building homes a struggle in Haiti
» Live your dreams
» Scar et Zira. |Chris|
» Scar
» Scar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real World :: Role Play :: Bronx :: The Metropolis Wonder's Theater-
Sauter vers: