Real World


Ouvrez grand vos yeux, la réalité est pire que ce que vous craigniez
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Edwards
avatar

Messages : 1298
Age : 34
Localisation : SPIN

Feuille de personnage
Âge: 34 ans
Métier: Aucun
Particularité: Schizophrène

MessageSujet: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Sam 3 Nov - 21:52



Who Dares To Live Forever ?



ft. Vivacia Chispa & Howard Rose


La gorge du Dr. Wood se serrait alors qu’elle prenait conscience, pas si lentement que ça, que son exposé ne ferait jamais le poids face au contre argumentaire du Dr. Marius au sujet de David Edwards… ou plutôt, en l’occurrence, du détenu 4267 du SPIN.

Angelica avait mis en avant l’intérêt scientifique que représentait Edwards non seulement pour le SPN, mais aussi pour la science en générale. Un cas de possession multiple, ça ne se voyait pas tous les jours, pas plus que la puissance que pouvait déployer Edwards…

Et c’était justement sur ladite puissance que Marius avait choisi de baser son argumentaire, avec force de vidéos, d’enregistrements... Dont la plupart avait en plus été réalisés par le Dr. Wood.

Marius avait repassé les vidéos dans l’ordre, projetées contre le mur blanc de son bureau du SPIN.

La première manifestation de télékinésie de la part de David, au Brooklyn Mental Health Center

La capture d’Edwards et en particulier, la façon qu’il avait eu de réduire des agents en poussière en claquant des doigts.

Des vidéos de tests qui avaient tourné au cauchemar.

L’enregistrement audio de sa rencontre avec Stark…

Les résultats des dernières prises de sang faites à l’isolement, alors qu’Edwards était inconscient, et qui montrait l’inefficacité de plus en plus flagrante du sérum SV sur lui.

Marius avait même été jusqu’à sortir les factures de matériel, comme l’IRM, qui avait été détruit par Edwards.

Et pour finir, des relevés sismiques tout chauds sortis de l’imprimante et que révélaient que deux tremblements de terre avaient pour hypocentre le SPIN lui-même…

-Ce qui m’amène, Directeur Pierce, à cette malheureuse conclusion : nous ne pouvons pas contrôler le détenu 4267. Nous n’avons pas d’alternative au sérum SV qui puisse nous permettre de le garder entre nos murs. Il représente un danger pour la sécurité nationale… je pousserai même le vice à dire, « la sécurité mondiale » et ce même en étant enfermé au SPIN.

Le Dr. Wood chercha, désespérée, une once de compassion dans le regard froid de Connor Pierce qui était là pour départager les avis divergents des deux agents scientifiques de niveau 8 en charge du dossier Edwards.

Mais c’était sans espoir. Le Directeur Pierce restait de marbre. Impossible de dire de quel côté penchait la balance.

Et plus Marius parlait, plus les larmes lui montaient aux yeux sans qu’elle puisse se retenir, ayant pourtant jusque-là voulu donner une image des plus professionnelles.

-Je préconise donc, Directeur Pierce, l’euthanasie, pour ce qui est du cas du détenu 4267.

Le Dr. Wood frappa violemment du poing sur la table.

-C’est hors de question ! Vous n’avez pas le droit de faire ça !

Sa réaction avait au moins eu ça de bon que ça avait surpris Pierce dont l’attention s’était brièvement portée sur elle avant qu’il ne regarde à nouveau le Dr. Marius, un sourire amusé aux lèvres de les voir ainsi s’entredéchirer.

Et Marius de répliquer.

-Parce que vous n’avez pas les idées claires, Angelica ! C’est pour qu’il s’attache à vous que je vous ai mise sur ce dossier afin de faciliter les échanges avec Edwards. Pas l’inverse ! Je vous pensais suffisamment professionnelle pour comprendre cela.

Angelica se leva, ses deux poings sur la table. Pierce s’adossa plus confortablement sur son siège, croisant ses mains sur son ventre.

-C’est de la vie d’un patient qu’on parle !

Marius pointa Wood comme un avertissement.

-« Détenu », Angelica.

Le Dr. Wood était rouge de colère, ses yeux mouillés de rage.

-Reste qu’on exécute pas quelqu’un comme ça !

Marius répliqua du tac au tac :

-Parce que ce ne serait pas « humain », selon vous ? Un chien qui souffre, on l’euthanasie en prétextant que c’est ce qui est le plus « humain » de faire ! Et Edwards souffre en plus d’être un surnaturel représentant une menace incontrôlable ! Il a lui-même tenté de se donner la mort ! Ce serait une libération pour lui !

Le visage du Dr. Wood se décomposa complètement…

-Vous êtes malade, ma parole !

Marius croisa les bras.

-Non. Mais Edwards, oui.

Pierce ouvrit alors la bouche pour la première fois depuis qu’il était entré dans cette pièce. Et c’est au Dr. Marius qu’il s’adressa.

-Il y a des artéfacts liés à ce… 4267 ?

Il fallut une seconde pour que le Dr. Marius réalise quoi le Directeur du SPN parlait, son cerveau cogitant sur des questions d’éthiques… mais n’ayant jamais effleuré la question des artéfacts, et pour cause…

-Heu… Non, Monsieur le Directeur… Aucun ou pas qu’on sache… Edwards n’avait pratiquement rien comme possessions en propre lorsqu’on l’a capturé au Brooklyn Mental Health Center…

Pierce se leva de son siège et replaça son oreillette autour de son oreille.

-Bien. Supprimez-le alors. Je ne vais pas attendre que votre 4267…

-David…

-…m’ouvre le SPIN en deux comme un œuf de Pâques tout ça parce qu’il a des hallucinations.

-Il s’appelle David.

Pierce ne regardait même pas Angelica Wood alors qu’elle rageait entre ses dents serrées.

-Vous avez une idée de comment procéder, Dr. Marius ?

Marius passa une main dans ses cheveux, pas plus sûr que ça.

-Nous allons essayer le gaz… Ce sera comme s’il s’endormait… Reste à prier pour que ça fonctionne.

Pierce rit…

-Bien. Laissez les prières aux bigotes et faites que ça fonctionne. Faites passer ça pour un test parmi d’autres. Faites ça proprement. Nul besoin que cette histoire s’ébruite. Ne donnons pas plus de crédit à un Bobby Sands qu’il ne pourrait déjà en avoir.

Enfin, il se tourna vers le Dr. Wood qui n’en croyait pas ses oreilles.

-Je suis désolé, Dr. Wood. Il en va d’une question de sécurité mondiale.

Pierce jeta un coup d’œil à sa montre.

-Il est… 09 :00, Dr. Wood. Je vous donne l’autorisation de rendre les dernières heures de 4267 aussi agréable qu’il vous sera possible. Ensuite, à 15 :00, vous quitterez votre service et prendrez une semaine de vacances. Tous frais payés par le SPN, où vous voudrez. C’est la mode, pour le moment…

Et ça éviterait un sabotage de l’euthanasie de 4267 par le Dr. Wood elle-même. On ne sait jamais.

Pierce prit sa veste et la remis, près à partir fouetter d’autres chats… Le Sujet 0, par exemple… Bien plus intéressant qu’un cas de possession multiple un peu débordante.

Il eut un dernier coup d’œil pour le Dr. Marius.

-Exécutez-le à 17 :00.

***




-David…

David !

DAVID…

Daaaaaaaaavid…

Davey, hey !

-David, réveille-toi…

J’ouvris les yeux doucement…

Je ne suis pas endormi…

J’étais…

Enceinte…

Je vis un type…

…en robe de chambre…

…avec les cheveux longs…

-Et… et je suis celui qui… s’habille n’importe comment…

Le type disparut…

Je déglutis…

Ma gorge était sèche…

-Shh… David… regarde-moi…

Je vis les yeux bruns du Dr. Wood…

-Hey… Docteur… Wood…

Elle me sourit…

-Qu’est-ce que tu fais allongé par terre…

Je rigolai, un peu endormi…

-Je reviens juste… J’ai… fait des rêves super bizarres…

Et… moui, t’as le cerveau en compote…

J’étais enceinte…

Ah oui ?

Ben c’est moi qui ai eu droit aux sautes d’humeur de la fille, David.

-Qu’est-ce que tu dirais de retourner dans ta cellule, hein ?

Je regardai tout autour de moi…

Puis hochai la tête.

-Ouais… Je… j’aime pas vraiment… ici…

Je soupirai…

Quand j’entendis un clic…

Et que je sentis mes bras retrouver un peu de liberté.

J’avais dormi longtemps.

Je crois…

Mais j’étais fatigué…

J’ai vu les autres !

J’avais battu un dragon…

Rencontré un ange…

Appris que j’étais Légion…

Un monstre.

TU ES UN MONSTRE, DAVID !

Le Dr. Wood m’aida à me redresser et m’enleva la camisole de force…

-C’est prévu, ça, Dr. Wood ? C’est pas un peu dangereux ?

Elle fusilla l’agent du regard.

-Foutez-nous la paix.

L’agent leva les sourcils.

Mais demanda pas son reste…

-Viens, on y va, tu peux te lever… ?

Ouais…

Me lever je peux faire.

Je me soutins un peu au Dr. Wood…

Et on marcha doucement jusqu’à ma cellule…

Je fis un petit signe à Vivacia en passant…

Pour dire bonjour…

Puis je m’allongeai sur ma couchette.

Le Dr. Wood s’assit près de moi et passa sa main dans mes cheveux.

Ça fait du bien…

J’ai mal au crâne…

-Vous… vous pleurez, Dr. Wood ?

Elle sourit et frotta ses yeux…

-Mais non…

Elle te prend pour un con…

Ouais mais toi aussi, alors…

Je levai les sourcils…

-J’ai fait quelque chose de mal ?

Je suis Légion…

Je suis quelque chose de Mal…

Je ne te le fais pas dire !

Et c’est pas moi qui l’ai dit !

Le Dr. Wood chuchota…

-Non… bien sûr que non, David…

Je soupirai et fermai les yeux…

-Ok…

J’avais mal à la gorge…

-Est-ce que tu aurais envie de quelque chose… manger quelque chose… Que tu n’aurais pas la possibilité d’avoir ici d’habitude… ?

T’as passé ton temps à hurler, David…

J’ai la voix rauque…

-Mmm… Des Twizzlers… C’est mon… anniversaire ou quelque chose ?

C’est normal…

La voix du Dr. Wood s’étrangla dans un sanglot…

-Non…

ILS VONT TE TUER !!!

Je rouvris brutalement les yeux.

Quoi ?!

Qu’est-ce qu’elle raconte ?!

Qui ?!

Plaquai mes mains sur mes oreilles.

-P-pas… Doucement… Pas si fort… Dr. Wood.

Non non non David !

Fais-la répéter ça ?!

Je levai doucement une main pour…

…aller écraser une larme sur la joue du Dr. Wood…

-Faut pas être triste…

David…

David qu’est-ce que tu fais ?!

-C’est juste… c’est totalement injuste… !

Elle se passa les mains sur les joues pour assécher ses larmes.

Sans y arriver…

-Non… Pas injuste… je suis trop… fatigué… Je veux juste… que ça s’arrête.

Personne n’a de solution…

Arrête !

Pas même les anges.

Je ne peux pas te laisser faire ça, David !

Je suis un monstre.

NON ! Je retire ce que j’ai dit !

Je meurs… Tu es libre, tu crois ?

Tu ne peux pas les laisser faire !

-Je vais essayer de te trouver des Twizzlers…

Je hochai la tête.

Le Dr. Wood se leva…

Puis m’embrassa sur le front…

Avant de sortir de la cellule.

Je roulai sur ma couchette…

Me retrouvant sur le ventre…

Le menton posé sur mes bras croisés.

Je souris…

Soulagé, un peu…

-Bonjour Vivacia… Je partagerai les Twizzlers avec toi, si tu veux…

Que quelqu’un lui file de la Clozapine !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivacia Chispa
avatar

Messages : 227
Localisation : Chez Howard

Feuille de personnage
Âge: Grèce Antique
Métier: Agent artistique
Particularité: Muse accompagnée du Renard de Teumesse

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Dim 4 Nov - 11:57



Who dares to live forever



ft Howard Rose - David Edwards





Sortir d’ici, il fallait qu’elle y croie encore. Et si ce n’était pas pour elle, elle le ferait pour Howard, elle tiendrait aussi longtemps qu’elle pourrait.

Et pour tenir, elle lui demanda ce qu’ils feraient une fois dehors, où iraient-ils ? Non pas qu’elle songeât au fait que la maison d’Howard n’était plus utilisable, mais elle avait simplement besoin de s’évader en pensée, à défaut de pouvoir s’évader pour de vrai. Et ça, ça la ferait tenir, oui ça, ça l’aiderait à garder l’espoir, rêver à demain, à ce qu’ils feraient une fois la liberté recouvrée. Imaginer un voyage, une simple aventure, songer seulement à aller manger dans un restaurant même si le besoin de nourriture était secondaire pour la muse, les rêves lui étaient encore plus essentiels.

Et c’est sur ces entrefaites que David revint. Il avait cessé d’hurler depuis un moment, et là il n’était pas seul, la dame en blanc, le docteur du bois l’accompagnait, celle que David semblait apprécier. Mais David semblait ….fatigué, vraiment mal en point et Vivacia ses mains toujours collées à la vitre, lui rendit son signe, avec un regard triste. Pauvre David ! Qu’est-ce qu’ils lui avaient fait encore ?

Son regard s’attarda ensuite sur le docteur et sur ….son aura qui ondoyait autour d’elle, une aura qu’elle connaissait, celle du deuil. Vive immobile, les observait et les écoutait, voyant le docteur des bois, faire de tendres gestes pour David et si le tableau était des plus attachants, cela ne fit qu’inquiéter un peu plus Vivacia qui comprit que quelque chose se tramait, mais quoi ?

- Qu’est-ce qu’il y a ? David ?


Bon elle se doutait qu’en présence du docteur, il ne parlerait pas. Il avait vraiment l’air… mal en point, malgré toutes ces auras qui s’agitaient autour de lui, l’une un peu plus brillante, et plus lente que les autres qui n’étaient plus que de fins fils laissant à peine un peu de lumière derrière eux. Et il y avait encore… autre chose, de plus profond et de plus grave. Quelque chose d’autrement plus alarmant.
Alors à peine fut-elle partie, non sans avoir déposé un baiser sur le front de David que Vivacia lui lança :

- Qu’est-ce qui se passe ? David ? Parle-moi….pourquoi est-ce que le docteur est si triste ? Pourquoi….. qu’est-ce qu’ils t’ont fait ? Oh je suis désolée s’ils t’ont fait du mal à cause de moi, je ne voulais pas !


Et soudain prise par un sentiment d’urgence, elle se redressa un peu plus sur ses genoux, et frappa à la vitre pas très fort, juste pour retenir l’attention de David.

- Regarde, on a un nouvel ami, c’est Howard, c’est mon compagnon, c’est l’homme que j’aime… ils… ils ont réussi à l’attraper. Mais il est gentil ! C’est lui qui m’a accueillie chez lui moi et Néo mon renard, tu te souviens ?

- David ? lança-t-elle doucement d’un ton hésitant.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard Rose
avatar

Messages : 655
Localisation : Bronx

Feuille de personnage
Âge: 102 ans
Métier: Voleur
Particularité: Je suis beau

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Dim 4 Nov - 16:11



Who Dare To Live Forever?



ft. David Edwards & Vivacia Chispa


Moi aussi j’aimerais prendre Vivacia dans mes bras… Mais tant qu’on sera ici, ça ne sera pas possible. Il fallait absolument qu’on sorte car ni elle, ni moi n’allions pouvoir vivre ici. L’éternité derrière une vitre ? J’allais devenir dingue. Quant à Vivacia, il semblerait qu’elle n’y survivrait même pas.

Bref, on avait de maigres espoirs et on devait les alimenter pour tenir. J’avais des renforts dehors et il y avait ce David. On avait des pouvoirs, restait à trouver une ouverture. Il fallait qu’on prenne toutes les petites chances qui se dressaient devant nous.

Vivacia semblait revivre un peu avec ce que je lui avais dit. Et elle se mettait, maintenant, à penser à ce qu’on fera une fois sorti. Je ne savais pas ce qu’on allait concrètement faire.

-On fera ce que tu as envie, toi. Tout ce que tu as envie.

Je la laisserais décider… En lui disant ça, je pouvais laisser son imagination faire. La laisser rêver à tout ce qu’elle voudrait faire une fois sa liberté retrouvée. Moi… Moi, il faudra peut-être que je me reconvertisse… En tout cas, je ne ferais plus l’erreur d’aller voler les artefacts du SPN. Peut-être que je devrais jouer les chasseurs d’artefacts au lieu de les voler. Et les revendre à tous ceux qui n’étaient pas le SPN. C’était une idée… En tout cas, dans un premier temps, il faudra que je nous mette en sécurité quelque part. Il n’était plus question de mettre Vivacia en danger.

Mais avant que je n’ai pu ajouter tout ça, un homme passa à notre hauteur dans le couloir. Il était accompagné de la femme que j’avais vu passé comme une furie tout à l’heure. L’homme fit un signe à Vivacia avant d’atterri dans la cellule en face de celle de la Muse.

C’était lui… C’était David… L’écran à côté de la cellule où il venait de prendre place ne laissait pas de doute. C’était notre téléporteur. Je ne dis rien me contentant d’observer. La femme qui semblait être un médecin essayait de le rassurer en quelques sortes alors que Vive, elle, se demandait ce qu’il se passait. Je fronçai les sourcils observant la scène. Le médecin voulait bien apporter quelque chose à manger à David. Quelque chose de différent que d’habitude. Elle semblait… Triste ? C’était bizarre. Il y avait une drôle de tension qui semblait comme envahir ma propre cellule. J’essayais de suivre la conversation jusqu’à ce qu’une voix semblable à cellule du médecin ne s’immisce dans ma propre tête :

-ILS VONT TE TUER !


Je fermai brutalement les yeux surpris. La fille qui parlait à David avait pensé tellement fort que je l’avais capté malgré moi. Ils vont te tuer ? Pas moi… Même si mon esprit l’avait capté ce n’est pas à moi que la phrase était adressée.

C’était à David Edwards.

Ils allaient le tuer. J’entrouvris la bouche comprenant un peu mieux l’attitude du médecin. Et tout le reste de la conversation pris tout son sens… En quelque sorte. Et le médecin s’en alla après que le médecin ait posé un baiser sur le front de David.

Je déglutis... Le SPN… Tuait les résidents du SPIN ? Si c’était le cas, il fallait absolument qu’on sorte !

J’étais toujours un peu choqué alors que David s’adressa à Vivacia. Il semblait calme… Pourtant, il m’avait semblé qu’il avait capté le même message que moi. Ça ne semblait pas le choqué d’être ainsi condamné à mort. Putain ce type aimait le SPIN et l’idée de mourir ne lui faisait pas peur ? Il était cinglé !

Vivacia était alarmé. Elle posa plein de questions à David dont j’avais les réponses. Elle s’excusa pour ce qu’elle l’avait poussé à faire. Moi, je regardais simplement vers David pendant que Vivacia faisait les présentations.

-Ils vont le tuer…, dis-je le regard toujours braqué vers David. Elle est triste parce qu’ils ont décidé de le condamner à mort.

Je regardais vers David.

-C’est bien ça, hein ?
, demandais-je à David.

Si c’était ça… Il fallait qu’on parte au plus vite !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Edwards
avatar

Messages : 1298
Age : 34
Localisation : SPIN

Feuille de personnage
Âge: 34 ans
Métier: Aucun
Particularité: Schizophrène

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Lun 5 Nov - 20:05



Who Dares To Live Forever ?



ft. Vivacia Chispa & Howard Rose


Qu’est-ce qu’il y a ? David ?

Tout va bien se passer.

Non.

Non, David.

Tout ne va pas bien se passer.

Je suis juste… fatigué…

Il faut que tu te secoues !

Je veux bien des Twizzlers…

Je ne peux pas te laisser faire ça !

Tu me hais…

Tout le monde te hait, David !

-Non… Non, je ne crois pas ça…

Je regardai le Dr.Wood sortir de la cellule.

ALORS RESTE EN VIE !

Défends-toi !

Je peux pas…

Je roulai sur le ventre...

Trop fatigué pour me lever.

Je ne veux pas…

Et proposai à Vivacia des Twizzlers.

Ils vont te tuer.

Monstre.

Ça te sera bon, David…

Mon regard balayait l’espace…

D’une voix à une autre…

Et Vivacia ne voulait pas de Twizzlers… Je crois.

Juste des réponses.

Je lui souris.

-Tout va bien se passer…

NON ! DAVID ! Tout ne va pas bien se passer !

Je grognai et enfouis mon visage entre mes bras…

-Laissez-moi t-t-tranquille… Juste… un peu…

Je regardai à nouveau Vivacia…

Qui frappa sur sa vitre…

Attirant mon attention…

-C’est pas ta faute… C’est juste… je le contrôle pas…

Elle me dit de regarder à côté…

Un nouvel ami ?

On s’en fout, David !

On a pas le temps pour faire connaissance !

Téléporte-toi !

Tu peux le faire !

Je sais ça…

Je veux pas le faire…

Tu sais combien il y aura de voix dehors ?

-Salut Howard… Je me rappelle Néo… heu…

Je clignai des yeux…

Pour garder la concentration.

-Tu raconteras des histoires… à Vivacia pour moi, ok ?

Puis, à Vivacia…

-Tout va bien se passer…

Je hochai la tête aux paroles de Howard.

L’homme que Vivacia aimait.

Et lui souris…

Mes grands yeux braqués vers sa cellule…

Mais sans le regarder.

Tu es télépathe.

Puis d’un coup, je le regardai dans les yeux.

Tu sais combien il y a de voix dehors ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivacia Chispa
avatar

Messages : 227
Localisation : Chez Howard

Feuille de personnage
Âge: Grèce Antique
Métier: Agent artistique
Particularité: Muse accompagnée du Renard de Teumesse

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Lun 5 Nov - 22:17



Who dares to live forever



ft Howard Rose - David Edwards




Vivacia n’était pas télépathe, mais elle n’avait pas eu besoin d’entendre les pensées des uns et des autres pour comprendre que quelque chose n’allait pas. Pour comprendre que si la dame blanche pleurait, c’était pour une bonne raison, pour comprendre que si elle se montrait étrangement attentionnée avec David, ça n’était pas juste à cause d’un soudain accès d’affection….

Qu’au fond tout cela cachait quelque chose de beaucoup plus terrible qu’Howard finit par lui dire à voix haute, sans avoir besoin de décrypter quelconque aura, sans avoir besoin de voir des larmes, parce que les mots pouvaient être d’une efficacité redoutable ! Surtout quand ils portaient la marque de la mort.

Vivacia tourna la tête du côté du mur qui la séparait d’Howard, Howard qui venait de lui dire qu’ILS allaient tuer David. Parce qu’ILS avaient décidé de le condamner à mort. Et même si elle avait parfaitement compris, son esprit suivit les mêmes réflexes typiquement humains, celui du déni, nier l’évidence, nier aussi ce qui était beaucoup trop terrible pour être accepté.

- QuOI ??? NONN ! Nooon, ce n’est pas possible !!! Hurla-t-elle comme un cor sonnant l’alerte. Parce qu’ils ne pouvaient pas faire ça.
Si, ils pouvaient…. Ils pouvaient puisqu’ils étaient capables de condamner une muse.

Et David qui lui disait que ce n’était pas de sa faute. D’accord, il pouvait lui dire ce qu’il voulait, ça ne la consolerait pas pour autant, du reste déjà les larmes débordaient, coulaient sur ses joues, inondaient son visage, puis ses vêtements, cette triste tenue de condamnée.
Alors elle se rebella même si David assura que tout allait bien se passer et qu’il songea même à demander à Howard de lui raconter des histoires.

- NONN !!!!!! Non David il en est hors de question !!!! Moi, moi aussi je croyais que j’étais condamnée !! moi aussi je croyais que j’allais mourir ici mais Howie m’a redonné l’envie, l’envie d’y croire, de garder espoir, de sortir, d’aller dehors encore ! De retrouver la liberté ! Tu y as droit toi aussi ! Tout le monde y a droit, ne serait-ce qu’une fois… ne serait qu’une seule fois admirer ce monde que les dieux ont créé pour les hommes, tu dois y croire ! Tu dois t’accrocher, ne serait-ce que pour les gens qui tiennent à toi ! Moi je le fais pour Howard, alors tu dois le faire pour moi !

Elle pleurait désormais sans plus savoir s’arrêter, les larmes coulant encore et encore, ses yeux se faisant sources intarissables de larmes. Et elle cria encore.

- Howard, dis-lui! Dis-lui qu’il doit s’accrocher ! Ils n’ont pas le droit de faire ça ! Ils ne peuvent pas !! NON, ils ne peuvent pas faire ça !! Continua-t-elle de crier encore et encore, secouée par de terribles sanglots. Vous n’avez pas le droit ! Cria-t-elle une dernière fois, au comble du désespoir à ces bourreaux en botte noir dont la décision ce soir lui brisait le cœur plus encore que tout le reste.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard Rose
avatar

Messages : 655
Localisation : Bronx

Feuille de personnage
Âge: 102 ans
Métier: Voleur
Particularité: Je suis beau

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Mar 6 Nov - 14:45



Who Dare To Live Forever?

     

ft. David Edwards & Vivacia Chispa


Je restais un peu bloqué sur ce que j’avais entendu dans l’esprit de la fille. Ils allaient le tuer… David semblait en avoir bien conscience mais il parlait à Vivacia comme s’il était résigné. Comme s’il… Était content de ce dénouement.

Il disait que tout allait bien se passer et avait, de temps à autre, des gestes nerveux et… Il disait parfois n’importe quoi ou des trucs qui ne semblaient pas avoir de sens. Il disait que ce n’était pas la faute de Vivacia. Qu’il ne se contrôlait juste pas. Ce n’était pas vraiment une bonne raison pour condamné quelqu’un à mort.

Il me salua mais j’étais toujours bloqué sur ce que je savais. Il parla de Néo et voulait que je raconte des histoires à Vive pour lui. Mes lèvres se pincèrent. Il ne fallait pas qu’une de nos chances de s’enfuir ne se fasse exécuter…

Je finis par répondre aux interrogations de Vivacia d’une manière plus franche et plus crues que les non-dits d’Edwards. Vivacia hurla. Elle ne voulait pas que son ami meurt. J’allais rassurer Vivacia et essayer de convaincre David de nous sortir tous les trois de ce merdier quand tout à coup :

Tu es télépathe.

C’est ce que j’entendis distinctement dans ma tête… Mais à la voix que je reconnus comme celle de David, j’entendis plusieurs autres voix. Je frissonnais. Toutes ces voix paniquaient. D’autres, plus profondes et plus effrayantes étaient plus calme même si menaçante. Je ne savais pas combien il y avait de voix mais je plissai les yeux ne sachant même pas répondre tellement j’étais assaillis.

Tu sais combien il y a de voix dehors ?

David me fixa en disant ça et ça me fit reculer, inconsciemment, d’un pas. Je n’arrivais pas à me concentrer. Là encore, je n’arrivais pas à répondre ni tout haut, ni par télépathie. Ce type… Avait un problème. Il était malade.

J’essayai de faire taire ce que j’entendais alors que Vivacia, dont je ressentais la tristesse jusqu’ici, déclara qu’elle ne voulait pas que David meurt. Qu’il fallait qu’on retrouve notre liberté. Qu’il devait rester en vie, si pas pour lui, pour elle. Ainsi Vivacia restait en vie pour moi, David pour Vivacia… Moi pour… Ben pour moi, je suppose. Ou pour Vive aussi…

Vive pleurait. Je me mordis la lèvre.

-Vive…,
soufflais-je en essayant de la rassurer.

Elle me sommait de lui dire de s’accrocher. Elle criait qu’ils n’avaient pas le droit.

-Non… Il n’ont pas le droit, confirmais-je en fixant David. Edwards, ne joue pas à celui qui est résigné, ok ? Je sais… Je sais qu’ils ne sont pas tous d’accord,
dis-je en pointant mon doigt vers sa tête même si deux vitre et un couloir nous séparait. Au fond… Tu ne veux pas mourir.

*Je sais que vous, là-dedans, vous voulez sortir.*

-Tu peux te téléporter… Il y a moyen qu’on s’en sorte tous, dis-je en regardant vers les agents qui étaient trop loin pour m’entendre dire ça.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Edwards
avatar

Messages : 1298
Age : 34
Localisation : SPIN

Feuille de personnage
Âge: 34 ans
Métier: Aucun
Particularité: Schizophrène

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Mar 6 Nov - 20:11



Who Dares To Live Forever ?



ft. Vivacia Chispa & Howard Rose


Vivacia pleurait…

Pourquoi ?

PARCE QU’ON VA SE FAIRE TUER, DAVID !

Je sursautai et portai la main à mon front.

Me levai de ma couchette pour faire quelque pas nerveux.

Je sais ça.

Et tu vas laisser couler…

Je… je peux pas…

Je peux plus…

David, tu n’es pas tout seul !

On a une chance !

On peut s’en sortir !

Je pointai le mur latéral de ma cellule.

-Laisse-moi !

Et Vivacia aussi criait…

Et elle pleurait.

Même si tout allait bien se passer.

Tu dois t’accrocher !

Elle a raison, David !

-Non non non non…

Je regardai Vivacia…

Vraiment désolé.

-Je… j’ai… je ne veux pas sortir…

Je clignai fort des yeux…

Et appuyai mes deux mains et mon front sur la vitre.

En faisant « non » de la tête.

-Je dois le faire pour toi… mais tu es ici.

Ma respiration faisait de la buée sur la vitre.

-Et il n’y a rien… pour mmmoi dehors.

Maman est morte.

Tu l’as tuée, David.

Mouhaha stupide que tu es !

Ils n’ont pas le droit de faire ça !

Et mon droit à moi ?

J’ai pas le droit de choisir ?

C’est du suicide, David !

Non c’est…

C’est quoi ? Vas-y ! C’est quoi ?!

…ma décision.

La première depuis…

Depuis le Brooklyn Mental Health Center

Tu vas aller dans une école un peu spéciale, David…

Stupide…

Tu vas prendre ça et ça trois fois par jour, David.

Idiot…

Tu vas aller voir le Dr.Daniels maintenant, David.

Débile…

C’est l’heure du couvre-feu, David.

Imbécile…

C’est l’heure de la promenade, David.

On va faire quelques tests, David.

Tu vas répondre à ces questions, David.

Et maintenant…

Tu vas mourir, David…

JUSTEMENT ! CE N’EST PAS TA DECISION !

Ce n’est que le prolongement de ce que tu as toujours vécu.

Une autre décision que le système prend pour toi !

Alors secoue-toi et MONTRE-LEUR que tu sais penser par toi-même !

Mes yeux s’écarquillèrent…

-Mais j’ai peur !

Tout va bien se passer, David.

C’est toi qui l’a dit…

Je sais que vous, là-dedans, vous voulez sortir.

Je portai mes deux mains à mes tempes et serrai les dents.

-N-non. Ne fait pas ça… !!

Toutes les voix réagirent…

Et quand j’ouvris les yeux…

Ils étaient fixes.

Oh là…

David ?...

Dix petites créatures noires et rabougries s’accrochaient à moi.

Nom de… !!

A mes jambes…

A mes bras.

Sur mes épaules.

Chuchotant à mes oreilles…

Même si moi seul pouvait les voir, les entendre et les sentir.

Et tous, nous regardions Howard.

Il y a moyen qu’on s’en sorte tous.

-Non. Pas tous.

Mon regard se planta dans celui d’Howard.

Et je fis remonter du plus profond de son esprit…

Toutes les mauvaises choses qu’il avait faites.

SPN05010480 se posta devant la cellule de Vivacia.

-Dis… est-ce que tu vas te calmer ?... Qu’est-ce qui te prend tout d’un coup ?

Il me désigna.

-Je ne tiens pas à ce que tu fasses flipper Edwards, Chispa. Fous-lui la paix… Personne ne va tuer personne, nom de Dieu.

Puis, il se tourna vers moi, un peu inquiet…

Mais mon regard ne quittait pas Howard.

-Et tu ne vas pas te suicider non plus, hein, Edwards ?

Je répondis simplement :

-Non.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivacia Chispa
avatar

Messages : 227
Localisation : Chez Howard

Feuille de personnage
Âge: Grèce Antique
Métier: Agent artistique
Particularité: Muse accompagnée du Renard de Teumesse

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Mer 7 Nov - 10:01



Who dares to live forever



ft Howard Rose - David Edwards





Vivacia avait demandé à Howard d’essayer de convaincre David de ne pas renoncer, de ne pas se laisser faire, mais surtout de ne pas accepter !!! Il ne pouvait pas simplement se résigner à ce que ces êtres sans cœur lui arrachent sa vie !!! Ce n’était pas possible aux yeux de Vivacia. David était quelqu’un d’infiniment gentil, peut-être malade certes, sans doute fou et alors ??? Depuis quand éliminait-on les fous ?

Oh, oui ça y’est, ça lui revenait, elle savait quand ils avaient déjà agi ainsi. Et ça la révolta plus encore. Vivacia n’était pas prête de se calmer, de laisser cette injustice se faire sans avoir manifesté sa colère ! Sa colère et son chagrin. Et pourtant David lui restait calme, résigné, non, il était triste aussi, fatigué.

David qui s’insurgeait pourtant. Qui demandait à ce qu’on le laisse, qui refusait, répétant non sans arrêt, ce qui ne faisait en rien renoncer la muse. Il ne voulait pas sortir.

- Mais… as-tu jamais admiré un coucher de soleil ? Ou quand il se lève à l’aurore d’un nouveau jour ? As-tu jamais dansé dans le sable ? Pris un bain dans la mer ? danser dans une fontaine ? As-tu jamais été au cinéma pour voir un film et en rire jusqu’à en avoir les larmes aux yeux ? As-tu jamais aimé David ?.........Ne te laisseras-tu donc aucune chance de te découvrir tout ça ? Vas-tu renoncer juste parce que tu pas peur ???

Elle appuya son front contre la vitre.

- Ils n’ont pas le droit de te faire ça tu comprends ? pas le droit !! Et toi, t’as pas le droit de les laisser faire !! C’est TA vie David, tu dois te battre pour la garder !!! Tu dois trouver le courage, ou ce qui pourrait te faire encore rêver ! Oh David, s’il te plait !
supplia-t-elle en pleurant de plus belle.

Elle secoua la tête, le ton entrecoupé de sanglots, la voix comme un murmure malgré la rage sourde qui l’animait.

- Je pourrai être dehors si tu le voulais, moi et Howie, et toi ! Si seulement tu le voulais ! Si tu le voulais vraiment ! Du fond de ton cœur !  Et dehors bien sûr qu’il y a plein de choses pour toi, des choses que tu pourrais manger à volonté, des twizzlers et tu n’auras pas à attendre que ça soit les autres qui daignent t’en apporter. Dehors, il y a un tas de choses à découvrir, et à aimer ! Il y a tant de belles choses en ce monde, si tu veux bien te donner une chance. Howard a raison, tu peux nous faire sortir d’ici, mais pas seulement nous deux, toi aussi !


Mais David regarda alors Howard. Il n’avait pas l’air de vouloir l’aider à sortir, ce que Vivacia ne comprit pas puisqu’il venait tout juste faire sa connaissance. C’est alors qu’un des gardes s’approcha et aussitôt Vivacia recula. Elle ne voulait pas encore qu’ils utilisent cette arme infernale, bien qu’il y avait la vitre mais s’il voulait, il pouvait ouvrir sa porte. Cependant ça ne l’empêcha pas de rétorquer parlant cette fois d’un ton plus haut et plus fort.

- Il me prend qu’ils vont le tuer ! Ils n’ont pas le droit ! Oh c’est pas moi qui le fais flipper, c’est vous autres ici qui lui racontez toutes ces choses pour lui faire croire que le seul endroit dans lequel il a le droit d’être c’est ici! ET comme si ça ne suffisait pas à présent vous voulez le tuer !!!!!
Vous êtes encore pire que les nazis !!!
gronda-t-elle perdue entre colère, injustice et cette douleur qui broyait son cœur. Comment pouvez-vous agir ainsi et vous regarder encore dans un miroir après ??? Votre âme est noircie, salie par vos crimes, par ce que vous faites à tous ces êtres ! Mais Hadès saura vous accueillir et vous réserver le sort que vous méritez !

L’expression de Vivacia changea alors du tout au tout, fixant le garde, elle se mit à fredonner une étrange chanson (musique en tête du rp) qui portait des relents de souffrance.

Cette chanson était plus un plébiscite pour David, même si lui ne voulait pas sortir, elle voulait que l’homme ressente ce qu’il pouvait ressentir, la peur, la douleur et lui inspirer par conséquent la culpabilité des décisions de ceux qui l’avaient condamné ! Il porterait ce poids pendant longtemps, s’il décidait d’ignorer la chanson.

Et tandis qu’elle commençait à fredonner ce petit air comme une sombre berceuse, les lumières de sa cellule crépitèrent un instant, avant de revenir à la normale, l’instant d’après. Et pendant tout ce temps, Vive n’avait pas quitté le garde des yeux.


I have lived in darkness
J'ai vécu dans l'obscurité
For all my life, I've been pursued
Car toute ma vie, j'ai été poursuivi
You'd be afraid if you could feel my pain
Vous auriez peur si vous pouviez ressentir ma douleur
And if you could see the things I am able to see
Et si vous pouviez voir les choses que je suis capable de voir

(Chorus:)
Break me out, break me out
Sortez-moi de là, libérez-moi
Let me flee
Laissez-moi m'enfuir
Break me out, break me out
Sortez-moi de là, sortez-moi de là
Set me free
Libérez-moi

I hail from the dark side

Je viens du côté obscur
For all my life, I've been besieged
Car toute ma vie, j'ai été cerné de toutes parts
You'd be scared living with my despair
Vous seriez effrayés de vivre avec mon désespoir
And if you could feel the things, I am able to feel
Et si vous pouviez ressentir les choses que je suis capable de ressentir

(Chorus)

Break me out, break me out
Sortez-moi de là, libérez-moi
Let me flee
Laissez-moi m'enfuir
Break me out, break me out
Sortez-moi de là, sortez-moi de là
Set me free
Libérez-moi
Save me from the dark side
Sauvez-moi du côté obscur
Break me out, break me out
Sortez-moi de là, sortez-moi de là
Set me free
Libérez-moi






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Howard Rose
avatar

Messages : 655
Localisation : Bronx

Feuille de personnage
Âge: 102 ans
Métier: Voleur
Particularité: Je suis beau

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Mer 7 Nov - 16:32



Who Dare To Live Forever?

     

ft. David Edwards & Vivacia Chispa


David ne voulait pas sortir… Il disait qu’il n’y avait rien pour lui dehors et qu’il avait peur. Il semblait angoissé mais je tenais bon en essayant de le convaincre de sortir et en appuyant bien fort sur le fait que les autres à l’intérieur de lui, ceux que j’avais entendu, n’avais pas l’intention de se laisser mourir. J’y allais à coup de mot et de télépathie essayant de pousser David à accepter. Il me disait de ne pas faire ça en mettant ses deux mains sur sa tête alors que Vivacia, de son côté allait dans mon sens, en disant à David toutes les superbes choses qu’il pourrait découvrir dehors. Elle ne voulait pas qu’il renonce.

Et moi, je continuais de le fixer espérant que les voix… Les choses qu’il avait à l’intérieur de lui allaient le convaincre en plus du discours de Vivacia. Elle continuait de dire, toujours en sanglot, qu’ils n’avaient pas le droit de tuer quelqu’un comme ça. Elle le suppliait et l’entendre supplier de la sorte me montrait que Vivacia souffrait réellement. Elle ne voulait pas que quelqu’un tue David. Et moi non plus… Mais je n’étais pas assez un enfoiré pour dire que c’était pour les mêmes raisons que Vivacia. Moi, je voulais juste que mon moyen de sortir d’ici ne se fasse pas prématurément assassiner.

Vive continua son plaidoyer. Elle y mettait tout son cœur et j’espérais que ça serait assez pour convaincre David. Et c’est là que je finis par dire qu’il y avait moyen qu’on s’en sorte tous. Alors… David me fixa. Son regard sembla comme me transpercer et il déclara qu’on ne pourrait pas tous sortir.

-Quoi ?

Et là… L’espace sembla comme changer d’un coup. J’entendais toujours Vivacia et une autre voix d’homme… Mais c’était en fond. A la place, je vis dans mon esprit aussi précisément que quand je l’avais vécu, des souvenirs que j’aurais préféré garder enfui. J’écarquillai les yeux.

Je me rappelai ce jour, alors que je n’avais que 10 ans, où j’avais volé un mendiant dans la rue.

Tu es ignoble, Howard.


Je me rappelais cette fille, alors que j’avais 20 ans, que j’avais trompé à plusieurs reprises alors que je lui faisais miroiter des promesses de mariage…

Tu es un enfoiré, Howard.


Je me rappelle toutes les choses que j’avais fait à la guerre pour m’en sortir parfois au détriment de mes coéquipiers.

Tu es un tueur, Howard.


*Non !!*, dis-je dans l’esprit de David alors que je ne me rendais pas compte que j’étais maintenant assis par terre recroquevillé sur moi-même mes mains sur les tempes.

Je revoyais Kate. Elle m’avait ouvert son cœur, je l’avais largué là parce que le projet qu’elle avait pour nous ne m’intéressait pas. Je lui avais tout pris et j’étais parti.

Tu es le pire être sur cette Terre, Howard.


Je serrais les dents. Aucun son ne sortait de ma bouche. Tout se passait dans ma tête. J’entendais à peine ce que disait Vive et l’agent.

Tout ce que je revoyais, après c’était toutes les victimes que j’avais faite pour me nourrir, tous les gens que j’avais volé pour l’argent et le plaisir. J’avais même tué un gosse une fois… Non… Deux fois. Et je n’arrivais pas à me convaincre que je ne l’avais pas fait exprès. Que c’était la Faim qui m’avait fait faire ça. Que je ne voulais pas tuer d’innocent.

Si… Tu les as tués parce que tu aimes ça.

*Arrête, s’il te plait ! Arrête espère ce monstre !!!!!*


J’entendis Vivacia chanter. Mais c’était trop lointain pour que je puisse m’y accrocher. J’étais crispé. J’avais mal à la tête et tous ces morts continuaient de me hanter. Tous ces gens que j’avais supprimés. La façon dont j’ai traité Cassidy. Tous ces gens que j’ai écrasés par pure fun. Toutes ces femmes que j’avais trompées. Tous ces gosses que j’avais rendus orphelin.

*STOP !!!!!!!!*

Ça ne stoppait pas. Ça passait en boucle… J’avais mal. Je culpabilisais. J’étouffais.

Et ça continuait. Autant que la chanson de Vivacia qu’écoutait le garde. Je tremblais et je ne sentais même pas que mon pouvoir de télékinésie était sur le point d’éclater. La vitre vibrait alors que Vivacia avait terminé sa jolie chanson depuis… Je ne sais pas… Je n’avais plus la notion du temps. La vitre vibrait très fort… Trop fort… Au point qu’elle commença à se fissurer par endroit sans que je ne puisse rien contrôler…

Et je n’arrivais toujours pas à crier…

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Edwards
avatar

Messages : 1298
Age : 34
Localisation : SPIN

Feuille de personnage
Âge: 34 ans
Métier: Aucun
Particularité: Schizophrène

MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   Mer 7 Nov - 20:51



Who Dares To Live Forever ?



ft. Vivacia Chispa & Howard Rose




Et ce fut le chaos.

J’étais David.

As-tu jamais admiré un coucher de soleil ?

Avec l’angoisse.

Ou quand il se lève à l’aurore d’un nouveau jour ?

La peur.

As-tu jamais dansé dans le sable ?

Les visions.

Pris un bain dans la mer ?

Les voix.

Danser dans une fontaine ?

L’envie de mourir.

As-tu jamais été au cinéma pour voir un film et en rire jusqu’à en avoir les larmes aux yeux ?

Pour que ça s’arrête.

As-tu jamais aimé David ?

Je ne peux pas.

Ne te laisseras-tu donc aucune chance de te découvrir tout ça ?

Parce que je suis malade.

Vas-tu renoncer juste parce que tu as peur ???

Je fermai fort les yeux.

-Laisse-moi !

Je sais que vous, là-dedans, vous voulez sortir.

-N-non. Ne fais pas ça… !!

David !

J’étais Légion.

Pendant que David hurlait silencieusement.

C’est TA vie David, tu dois te battre pour la garder !!!

Et je ne pouvais pas mourir.

Il y a moyen qu’on s’en sorte tous.

Et il n’était pas question qu’on sorte tous.

Si on ne peut pas sortir…

Tu peux nous faire sortir d’ici, mais pas seulement nous deux, toi aussi !

Howard Rose ne peut pas sortir.

Je penchai la tête.

Regardant Howard.

-Tu n’es pas une bonne personne.

Et aux visions que je déterrais dans son esprit…

J’ajoutai de la musique.



Arrête, s’il te plait ! Arrête espère ce monstre !!!!!

Vivacia avait chanté...

L'agent avait écouté.

Et il avait percuté...

A moitié.

-Qui, ils ? Nom de Dieu mais de quoi tu parles, Chispa ?

STOP !!!!!!!!

Je souris…

-Et ton copain, qu’est-ce qui lui prend ?! Vous vous prenez une hallucination collective ?! On ne va tuer pers… OH PUTAIN !

La vitre de la cellule d’Howard vibrait.

SPN05010480 se tourna vers moi.

-Arrête, Edwards ! Arrête ou tu vas retourner en isolement.

Je souris plus fort.

-Ce n’est pas moi.



David, arrête !

Arrête ça maintenant !

SPN05010480 dégaina son taser.

Ses trois équipiers rappliquèrent.

David ! C’est bon !

Il est enfermé !

Il paye pour ce qu’il a fait !

Je ne suis pas David.

Je ne t’appellerai pas Légion !

On peut s’en sortir !

SPN05010480 pointa Howard.

Attendant de voir si la vitre allait casser.

Mon regard bleu froid se posa sur Vivacia.

-Et tu es innocente.

David.

Reviens.

Ou c’est moi qui viens.

Va te faire foutre.

Tu l’auras voulu… Légion.

Mon cerveau se contorsionna.

On hurla tous de douleur.

Et quand mes yeux se posèrent à nouveau sur Vivacia…

-Je suis Manakel.

Je rayonnais d’une lumière blanche.

-Chef ! Hey ! Chef ! Regardez ça ?!

-Tu vois pas que je suis occup… Bordel de merde !

-Et David a raison… Tu es innocente.

La lumière se fit plus forte.

Les agents jurèrent.

Donnèrent l’alerte.

Je lévitai.

Vivacia lévita dans sa cellule…

…se nimbant de la même lumière blanche que moi.

J’écartai les bras.

Renversai ma tête en arrière.

La lumière aveugla tout le bloc.

Quand les agents retrouvèrent la vue…

La cellule de Vivacia Chispa était vide.

Quant à la mienne…

Les monstres avaient tagué la vitre de leurs petites pattes gluantes, dégoulinantes et noires :



WE’LL FIND TWIZZLERS OUTSIDE.

XOXOXO





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who Dares To Live Forever? [PV Vive & Howard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Love me now or hate me forever!
» vive Chavez, vive Castro
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real World :: Role Play :: Reste du monde :: Amérique :: Le Spin-
Sauter vers: