Real World


Ouvrez grand vos yeux, la réalité est pire que ce que vous craigniez
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dino Lucchese
avatar

Messages : 136

MessageSujet: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Lun 26 Nov - 20:15



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Thunder Reese


J’étais content ! L’Arena était prête à ouvrir ses portes pour sa première grande soirée dès demain. J’avais déjà fait beaucoup de pub au sein de la communauté surnaturelle de New York. Au marché noir mais aussi en faisant passer le mot de bouche à oreille. Je savais que demain allait être un grand soir !

J’étais assis devant le bar de l’Arena à regarder vers l’arène. Il y avait des gens engagé par mes soins qui commençaient à faire le ravitaillement de l’endroit pour la grande ouverture de demain. Ce nouveau petit business allait rapporter à ma famille mais ça allait surtout être amusant. Si la violence n’était pas la chose la plus attirante pour moi, les paris, eux, m’intéressaient. J’aimais jouer et je savais que jouer était toujours synonyme de fête… Même si ma mère désapprouvait tout ça. Elle aurait bien voulu que mon nouveau statut me responsabilise assez pour que je cesse de vivre comme un jeune adulte et que je me range pour, enfin, me mettre à la tête des pompes funèbre qu’elle gérait pour le moment avec certaines de mes nièces. Mais ça m’ennuyais… Avec cette Arène, je joignais l’utile à l’agréable.

Et ça nous faisait de l’argent en plus !

C’est en quelque sorte Yeva qui m’avait donné l’idée avec cette histoire de garde du corps. Maintenant, elle pourra avoir un job taillé juste pour elle. Elle pourra se battre dans l’Arène au nom des Lucchese. Le genre de championne de la maison. Je savais qu’elle en avait les capacités. Puis, cette arène canalisera aussi les Black Wolves qui étaient aussi des bagarreurs. En ça, c’était une bonne idée aussi.

Bref, j’étais plutôt content. C’est pour ça que je n’avais pas quitté l’Arena depuis tout à l’heure. Je ne supervisais pas vraiment les choses. Je n’étais pas du genre à faire ça. Je regardais juste les choses évoluer sous mes yeux tout en fumant une cigarette.

J’imaginais l’ambiance de demain soir. Je me demandais bien qui allait oser venir se battre. J’étais sûr qu’il y aura de quoi déjà s’amuser sur une soirée. Des surnaturels prêts à se battre, c’est pas ce qui manquait à New York…

La porte de l’entrepôt était grande ouverte pour laisser passer les gens qui travaillaient au ravitaillement. Ça faisait un petit courant d’air mais ça ne m’empêchait pas de savourer ma cigarette et le début de cette nouvelle aventure.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Reese
avatar

Messages : 465
Localisation : Brooklyn,Exeter st. Manhattan Beach

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Inquisitrice
Particularité: Borderline

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Mar 27 Nov - 18:26



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Dino Lucchese





Thunder referme dans un claquement le dossier que la N.I lui a envoyé, ou plutôt qu’elle lui a fait parvenir. Il s’agit d’un rapport d’autopsie concernant une victime de trente huit ans, morte dans d’étranges circonstances, soit disant attaquée par un chien, dont les nombreuses morsures auraient finalement provoqué la mort.

Le même rapport signale pourtant que les morsures correspondraient plus à la mâchoire d’un loup, d’un grand loup que d’un chien aussi gros soit-il. Mais chacun « sait » que les loups ne sont pas présents à New York n’est-ce pas ? Excepté peut-être au zoo.

C’est un de leurs agent de recherche travaillant pour la police de la ville qui a signalé le fait. Et ce qui l’a rendu plus suspect encore, c’est que plusieurs autres disparitions, ou décès ont été signalé exactement dans la même période. Assez pour éveiller l’intérêt de la N.I. Et toutes ont eu lieu dans le borough de Staten Island.

Thunder a donc mené un début d’enquête pour découvrir finalement qu’il y existe un lien entre toutes ces morts, une famille endeuillée qui a perdu ses membres à la même période qu’est décédé Rob Gareth, une famille dont le nom est aussi connu que le loup blanc, celui des Luccheses. Une famille qui possède pas mal de biens sur Staten Island dont le bar récemment acquis, comme par hasard à la même période des disparitions, et où comme par hasard encore une fois, le fameux Gareth y traînait régulièrement.

Tiens en parlant de loup, il y’en aurait peut-être un dans la bergerie non ? Alors il est temps d’ouvrir la chasse, mais ouais, ne pas oublier : elle devra agir discrètement. Il ne faut pas éveiller les soupçons. Si les Luccheses sont concernés, cette famille habite New York depuis plusieurs générations et jouit d’une importante réputation. Donc……. Il n’est pas question que Thunder rue dans les brancards, non.

Il va lui falloir une couverture pour approcher la famille Lucchese. Une activité qui lui permette de fourrer son nez dans leurs petites affaires, sans pour autant paraître trop curieuse. Aucune enquête officielle, non. La N.I veut d’abord savoir à qui ils ont affaire. Une activité ou plutôt un lien assez important pour que Thunder cherche à savoir ce qui a pu arriver à son vieux pote Rob !

Alors c’est parti pour une petite visite d’une vieille connaissance qui cherche juste à comprendre ce qui s’est passé, rien de bien méchant à ça n’est-ce pas ?

C’est donc avec sa belle ducati rouge qu’elle débarque devant l’entreprise de pompe funèbre, chef-lieu des Luccheses, et demande à parler à Dino Lucchese, le nouveau big boss de la « petite » entreprise, si ses renseignements sont bons. Autant toucher au principal concerné non ? Mais la petite réceptionniste a tôt fait de la rediriger vers une autre adresse, toujours à Staten Island, lui assurant avec un joli sourire que Dino s’y trouve.

Ok, il ne lui reste plus qu’à s’y rendre, trouvant l’adresse non sans l’avoir collée dans le gps de son téléphone portable pour ne pas se perdre en chemin. Elle arrive dans un coin plutôt tranquille, d’anciennes entreprises désormais en faillite ? La mauvaise herbe qui perce à travers l’asphalte et le mauvais entretien de l’endroit témoigne d’un certain délabrement, ou abandon. Est-ce que l’autre gonzesse de la réception ne se serait pas foutue d’elle ?

Thunder poursuit sa route à la vitesse du pas, jusqu’à apercevoir derrière ses lunettes de soleil, quelques véhicules garés devant un vaste entrepôt dont la porte est restée ouverte. Et parmi les véhicules, il y a une rutilante Ferrari. Ok, et bien on dirait qu’elle ne s’est pas trompée finalement !

Thunder gare la moto, retire son casque et l’accroche à la selle, ouvrant son blouson en cuir pour respirer un peu, et avance jusqu’à l’entrée, passant lentement la porte, non sans rester sur ses gardes, l’œil aux aguets. Mais très vite des voix lui parviennent et l’intérieur finalement est beaucoup plus animé que l’extérieur.

- Waw,
lâche Thunder qui vient de retirer ses lunettes, et dont le regard capte tout de suite une ambiance qui lui plait bien.

Jusqu’à fixer sur la cage qui trône en bonne place au milieu de l’entrepôt, et un éclairage fait pour mettre en valeur ce qui ressemble sacrément à une arène de combat.  Tiens tiens !

Puis elle regarde autour d’elle, essayant de deviner parmi tous ces gens, qui est le prince Lucchese, héritier d’un petit empire familial. Guère désireuse de se planter de gars dès son entrée de jeu, elle lance à la ronde, avec un regard sans fausse amabilité. Son pote était un dur à cuir, donc, elle va en être une elle aussi, ça tombe bien. Le rôle est plus facile à jouer que jouer la gonzesse écervelée ou bourgeoise égarée. Ce sera d’autant plus crédible vu son propre caractère.

- Hey, je cherche le patron ! On m’a dit qu’il était ici.


Son regard dévisage les personnes autour d’elle, tour à tour qui ont marqué un temps d’arrêt en la voyant. Et finalement s’arrête sur le seul qui a l’air de rien branler. Ca ne peut être que lui.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Lucchese
avatar

Messages : 136

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Ven 30 Nov - 14:37



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Thunder Reese


Je savourais mon nouveau business en regardant les employés préparer tout ou en admirant l’arène qui était superbe. Enfin, façon de parler. Mais elle était impressionnant, ça c’était sûr. En tout cas, j’étais content d’être le boss et de ne pas avoir à me battre là-dedans. Ça, c’était bon pour les gens de la trempe de Ciro ou des Black Wolves. Moi, je préférais parier et regarder les combats comme on regarderait un match de catch à la télévision.

Soudain, et alors que je terminai ma cigarette pour en rallumer une autre, j’entendis une voix de femme qui demandait à voir le patron. Elle était plus loin, près de l’entrée de l’entrepôt. Je me tournai vers elle alors qu’elle regardait vers moi. C’était une femme avec un style bien à elle avec sa veste en cuir. Mais ça lui allait plutôt bien. Je levai la main en souriant.

-Je suis là !

Ça faisait bizarre d’être pris pour le patron… J’avais du mal à m’y faire depuis que j’étais Ulfric mais je commençais à voir tous les bons côtés de tous ces titres à pouvoirs… Je crois que je pourrais peut-être m’y faire. Bien que c’était sûrement plus facile d’être parton de cette arène que d’être Ulfric d’une meute. Ça, il n’y avait pas photo, je pense.

Je me demandais bien qui était cette fille et ce qu’elle me voulait. Je ne l’avais encore jamais vu dans les parages mais, comme j’avais fait de la publicité pour mon arène au marché noir et compagnie, c’était peut-être quelqu’un qui venait se renseigner sur les combats. Dans ce cas, elle avait frappé à la bonne porte, j’étais la meilleure source pour ça. Toutefois, son allure de motarde n’était pas sans me rappeler les Wild Wolves… Mais hormis les survivants qui avaient rejoint les Lucchese, je ne pense pas qu’il en reste alors ma méfiance était minime.

Elle vint me rejoindre et je l’invitai à prendre place sur un des tabourets devant le bar. Je mis le paquet de cigarette entre nous deux sur le comptoire pour lui permettre de piocher dedans au cas où elle en voudrait une.

-Qu’est-ce que vous me voulez ?

Je demandai ça sur un ton sympathique. Elle me revenait plutôt bien cette fille. Et, avec un peu de chance, elle était ici pour quelque chose d’intéressant.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Reese
avatar

Messages : 465
Localisation : Brooklyn,Exeter st. Manhattan Beach

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Inquisitrice
Particularité: Borderline

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Sam 1 Déc - 11:08



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Dino Lucchese




Elle ne s’est pas trompée. C’est bien lui le big boss. Thunder s’approche dès qu’il a signalé sa présence et à son invitation, s’installe tranquillement sur le tabouret de bar, non sans jauger son nouvel adversaire. Jeune, beau gosse et riche, un sacré parti pour toute midinette en recherche d’un fiancé. Mouais sauf qu’elle n’a rien d’une midinette n’est-ce pas ? Et qu’elle sait bien qu’il faut toujours se méfier des belles gueules.

Mais bon, point positif, il semble ouvert à la discussion même si la question est très directe, ce qui ne peut que lui plaire. Il aurait pu lui dire de dégager, ou sortir n’importe quelle excuse du genre il n’a pas le temps de discuter. Quoique le temps, il semble en avoir à revendre, surtout si c’est maman qui gère les affaires pour le fiston.

A l’invitation ouverte pour les clopes, elle en prend une, attend que le patron la lui allume, et expire lentement la fumée d’une première tafe avant de lui répondre, les yeux plongés dans les siens.

- Il parait que vous êtes la personne la mieux informée de l’île, le big boss, et surtout celui qui pourrait peut-être m’aider.  C’est pour ça que j’suis venue.

Laissant le sujet de côté pour le moment, elle tourne la tête du côté de l’arène, le regard qui brille un instant.

- Une arène de combat ? C’est chouette ! J’n’en ai pas souvent vues…. Et c’est vous qui allez diriger tout ça ? Sympa ! j’aime beaucoup l’ambiance.

Elle tire sur sa clope, expire lentement, avant de se tourner vers le boss.

- Je m’appelle Thunder Reese, et vous j’sais déjà qui vous êtes, monsieur Dino Lucchese,
dit-elle avec un accent moqueur tandis qu’elle prononce son nom.  Et elle ajoute, toujours avec cet air moqueur. J’ai vu une jolie caisse dehors en arrivant, j’suppose qu’elle vous appartient ! … une Ferrarri !  Elle siffle vous vous emmerdez pas !  

Puis elle regarde le bar derrière.

- Vous m’offrez à boire, Dino ?


Et d’un autre regard, elle étudie les environs, les gars qui vont et viennent avec du matériel et dont le look ne ressemble aucunement au fils Lucchese et pour cause, ce dernier ne soit pas souvent se salir les mains. Son regard revient sur lui, décidée à faire un peu connaissance, voir même à faire genre qu’il lui plait si nécessaire, si ça peut flatter son égo et l’aider à se montrer plus bavard.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Lucchese
avatar

Messages : 136

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Mar 4 Déc - 12:23



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Thunder Reese


La fille accéda à mon invitation silencieuse en s’emparant d’une cigarette. Je souris. Les clopes, ça aidait à détendre encore plus l’atmosphère. Ça marchait parfois mieux que n’importe quel sourire.

La fille à l’allure de motarde me regarda pour commencer son petit préambule. Elle était venue parce que, d’après les rumeurs, j’étais la personne la plus informée de l’île. C’est vrai que Staten Island n’avait aucun secret pour moi. Les Lucchese avaient repris la mainmise et j’étais, maintenant, le chef de meute et donc la figure numéro 1 de Staten Island que ce soir pour les humains - vu qu’on était dans les plus riches de l’île - que pour les surnaturels - parce que c’était notre territoire. Mais ça me faisait quand même bizarre… Depuis que j’étais chef, les gens me parlaient différemment. Comme si j’étais devenu un autre homme à leurs yeux. C’est le titre qui faisait ça je suppose. Parce que, moi, je n’avais pas changé d’un poil.

-En effet, je suis plutôt bien informé.

Je souris avant que la fille ne se tourne vers l’arène. Elle disait beaucoup aimé l’ambiance. Ça faisait du bien à ma fierté. J’étais content que l’arène plaise.

-Merci ! Oui, je vais diriger tout ça. Il y aura de l’action, des paris, à boire, à manger ! De quoi divertir pas mal de gens ! J’espère que ça aura du succès.


Je savais que je ne pouvais pas en dire trop sur l’arène en elle-même et sur les participants. Je ne savais pas qui était précisément cette femme et ma mère m’a longtemps dit qu’il valait mieux rester sur ses gardes et garder une certaine discrétion sur ce qu’on était aux yeux des humains. Même si, à New York, il y avait beaucoup de gens qui n’étaient en rien humains.

La fille se présenta avant de dire qu’elle savait mon nom. Elle le dit avec un accent italien un peu moqueur. Je rigolai un peu. Les gens aiment faire ça…

-Esatto
, dis-je pour confirmer en italien dans le texte.

Puis, elle parla de ma voiture. Ma belle Ferrari dont j’étais très fier. Elle aimait ma voiture. Yeva devrait en prendre de la graine elle qui aimait les motos…

-Ouais, elle est superbe, hein ? J’avoue que j’en suis fier. C’est la chance d’être né dans un milieu aisé.


Plus qu’aisé. Mais je ne disais jamais à personne que j’avais durement gagné mon argent parce que c’était totalement faux. J’avais toujours tout eu sans lever le petit doigt.

Thunder voulait à boire et je souris.

-Bien sûr !

J’aimais bien cette fille. Elle avait de bons goûts. Je me levai pour faire le tour du bar et piocher une bouteille d’un bon whisky. Je nous servis un verre chacun avant de repasser de l’autre côté pour reprendre ma place initiale. Je posai la bouteille entre nous deux.

-J’espère que vous aimez le whisky. C’est un des meilleurs, je trouve.

Goût personnel. Mais je suis sûr que ça allait plaire à cette fille. Je souris.

-Vous me connaissez mais moi, je ne sais rien de vous. Vous faites quoi dans la vie ? Et en quoi est-ce que je peux vous aider ?

Je n’étais pas le type le plus méfiant de la planète mais j’aimais quand même savoir, en général, à qui j’avais affaire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Reese
avatar

Messages : 465
Localisation : Brooklyn,Exeter st. Manhattan Beach

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Inquisitrice
Particularité: Borderline

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Mer 5 Déc - 11:28



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Dino Lucchese




Ok, elle est tombée sur le bon numéro. Qui plus est, Lucchese ne semble pas réticent à parler de lui. Ouais, Thunder voit bien comment elle va pouvoir obtenir ce qu’elle veut avec ce genre de type. Tout en cirage de pompe et sourire. Enfin pas de trop vu son rôle. Elle vient de perdre son meilleur ami après tout, pas de quoi faire la fiesta jour et nuit non ?  Elle a beau être quelqu’un de complètement décalé ou son médecin dira borderline, elle n’en sait pas moins quel comportement il « convient » d’avoir….quand c’est pour le boulot, entendons-nous bien. Faire semblant, elle sait faire.

Elle lui rend donc son sourire, avant de complimenter l’endroit. Enfin là inutile de feindre. Ca lui plait vraiment ! L’ambiance testostérone, sueur et violence, c’est fait pour elle.  
Son regard brille un instant d’intérêt avant d’hocher la tête pour se tourner vers le big boss.

- Alors je parie que ça en aura !
dit-elle avec un sourire en coin.

Puis elle se présente, non sans préciser qu’elle sait déjà à qui elle a affaire et l’homme répond en italien. Une langue qu’elle pige que dalle. Elle parle parfaitement l’espagnol, se débrouille en allemand, mais l’italien non.

Quant à la Ferrari c’était facile de miser dessus, et le gars s’en enorgueillit tel un coq, ce qui arrache un sourire à Thunder. Il ne fait même pas semblant de l’avoir gagnée à la sueur de son front, mais apparemment il n’a pas de gêne à raconter qu’il vient d’un milieu aisé.

Tout ça c’est que du positif pour l’inquisitrice qui lui demande alors de lui payer à boire. Requête qu’il accepte de satisfaire sans l’ombre d’une hésitation. Ok, et c’est pas un radin, c’est bien. A voir si ça lui servira pour la suite, mais le gars semble cool au premier abord. Même si Thunder sait parfaitement qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.
Elle finit par acquiescer.

- Whisky, c’est parfait.

Ouais c’est pas un flic, elle a jamais fait le serment de ne pas boire au boulot, sans déconner ! Et puis Thunder connait ses limites, celles à ne pas franchir, et tenir sa langue quoiqu’il arrive, ça c’est clair !

Une fois servie, le gars lui retourne quelques questions, logique. Lui aussi veut savoir à qui il a affaire. Elle répond donc sans l’ombre d’une hésitation.

- Au chômage pour l’instant. J’viens de me faire virer de mon dernier job en fait, ajoute-t-elle sans l’ombre d’un remord ou de honte.  J’servais dans un bar en Arizona. C’est d’là que j’viens.

Et c’est aussi la ville d’origine de Rob Gareth. Thunder continue son petit discours :

- Ça fait pas longtemps qu’j’suis en ville. Je suis venue pour l’enterrement de mon meilleur pote,
termine-t-elle non sans afficher un air affligé. Il est…. Il était dans le coin, aux dernières nouvelles et il fréquentait régulièrement un bar, le Wild Bar. On m’a dit que c’était vous le boss là-bas à présent ?.....j’voulais juste…..elle soupire, hausse les épaules… comprendre. Mais les poulets ont rien voulu m’dire, alors j’suis venue ici. Je m’dis que peut-être y’a des gens qui l’connaissaient et qui pourraient me parler un peu de lui….. Rob Gareth vous connaissez ?

C’est un regard plein d’espoir qui se pose sur Dino Lucchese.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Lucchese
avatar

Messages : 136

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Ven 7 Déc - 11:20



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Thunder Reese


La fille était certaine que l’arène aura du succès. Ça me fit sourire de fierté. J’étais impatient que ça soit ouvert pour voir ce que ça donnera et les bénéfices qu’on engendrera. Même si, ce qui comptait surtout pour moi, c’était d’avoir une raison de faire la fête un soir sur deux. En joignant l’utile à l’agréable.

La fille se présenta. Elle avait un nom original : Thunder. Elle, elle savait parfaitement qui j’étais. La fortune et la réputation des Lucchese était connue à New York même si seuls les surnaturels connaissaient notre vraie nature. Et maintenant que j’étais chef de famille, c’était moi qu’on venait voir. C’est ça qui me faisait bizarre.

Je ne cachai pas avoir tout cette argent par héritage et était tout fier qu’elle aime ma Ferrari. Je lui servis, ensuite, un verre de whisky. Elle semblait aimer cette boisson. Tant mieux. Je trouvais que ça faisait plus classe de boire du whisky que de boire une bière. Et puis, je préfère largement les alcools forts aux différentes bières. Je trouvais que ça avait plus de punch et de goût.

Après ça, je renvoyai les questions à Thunder. Elle venait me voir moi en particulier et, apparemment, c’était pour des informations que je disposerais. Du coup, j’étais un peu dans le flou jusqu’à ce qu’elle se mette à éclaircir tout ça. Je l’écoutais en buvant mon whisky. Thunder était au chômage après s’être fait viré de son boulot de serveuse. Et elle était à New York pour l’enterrement de son pote. Moi qui étais si enjoué, j’avais perdu mon sourire.

-Oh… Je suis désolé… Toutes mes condoléances.

Elle avait l’air touchée. C’était toujours dur de perdre des amis. Je savais de quoi je parlais. J’avais perdu quasi toute ma famille cette année. Je savais la douleur que ça provoquait.

Elle m’expliqua que son pote fréquentait souvent le Wild Bar… Je suppose qu’elle parlait du Wild World… C’était bien ça vu qu’elle confirma qu’il s’agissait du bar qui m’appartenait. Enfin, qui appartenait à ma famille si on entre dans les détails. En tout cas, Thunder voulait comprendre comment son ami était mort vu que les flics ne voulaient rien lui dire. C’est quand elle me donna le nom de Rob Gareth que je déposai mon verre.

Pas bon ça…

Rob Gareth était un membre des Strappes… Pas étonnant qu’il fréquentait le bar des Wild. Il avait été éliminé dans la dernière guerre. Celle qu’on avait gagnée.

Je fais quoi ? Comme si je le connaissais pas ? Je pense que c’est une bonne solution.

-Je suis désolé… Je n’ai jamais entendu parler de Rob Gareth… J’ai repris le bar il y a peu… Avant je n’y avais jamais mis les pieds. J’investis… Mais je n’investis pas forcément dans des endroits que je fréquente. Là, j’avais une opportunité de reprendre ce bar et comme il était pas mal fréquenté d’après une étude de marché et bien j’ai saisi l’opportunité.

Je me raclai la gorge avant de boire un coup de whisky.

-Mais les employés du Wild n’ont pas beaucoup changé alors je peux peut-être leur demander s’ils ne sont pas au courant de quelque chose et s’il connaisse votre ami.

Je souris. J’aurais le temps de trouver une histoire qui tient la route comme ça.

-Vous ne savez vraiment pas comment il est mort ? C’était un meurtre vous croyez ? La police ne vous a vraiment rien dit ? Ils ont retrouvé un corps ? C’est étrange cette histoire.

Il y a un enterrement… S’ils avaient un corps, c’était la galère. Je croyais que Les Black Wolves s’étaient occupé de faire le ménage ! On ne peut jamais se fier aux rednecks…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Reese
avatar

Messages : 465
Localisation : Brooklyn,Exeter st. Manhattan Beach

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Inquisitrice
Particularité: Borderline

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Sam 8 Déc - 11:08



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Dino Lucchese




Il lui offre ses condoléances ! Bien, au moins son petit numéro fonctionne-t-il. Mais ce n’est pas ce qui est le plus intéressant dans cette conversation, non. Thunder guette sa réaction au moment où elle lui dit le nom de son « meilleur pote ». Rob Gareth.

Dino Lucchese commence par poser son verre, comme pour se donner le temps de répondre, un temps un peu trop long au goût de Thunder qui ne bronche pas malgré tout, attendant sa réponse qui finit par arriver sans grande surprise pour l’inquisitrice. Il dit ne pas le connaître, mais elle serait prête à parier qu’il lui ment.

Il lui sort ensuite un blabla d’homme d’affaire, avec une histoire d’étude du marché dont elle n’en a rien à battre. Tout ça ne vise qu’à noyer le poisson, elle n’est pas dupe. Ce type aurait soudain décidé d’investir dans un bar pas spécialement bien fréquenté, et pas par des types de son genre, c’est certain. Lui vient de la « haute », pas des faubourgs de New York. Mais soit, admettons qu’au final la raison de ce rachat était juste un intérêt purement pécunier, mouais admettons, il reste quand même trop de coïncidences dans cette affaire pour qu’elle boucle le dossier.

Puis Dino propose non sans prendre le temps de reprendre une gorgée de Whisky qu’il pourrait en parler aux employés du Wild world, pour voir ce qu’ils en savent.

Thunder le dévisage, affichant une lueur d’espoir ou d’intérêt ?

- Ah ouais ? Vous feriez ça pour moi ?
Puis avec un léger sourire. Même si c’est pas vraiment le genre d’endroit que vous avez l’habitude de fréquenter ?

Et elle soupire.

- J’pourrai aller les voir, mais peut-être qu’ils se montreront plus enclin à vous parler à vous. Après tout vous êtes du coin, pas comme moi qui viens tout juste de débarquer. J’sais bien que les bikers et tous les gars du même acabit, ils n’vont pas causer à la première venue. Pourtant, on en a fait des virées avec Rob….


Thunder tourne la tête vers le bar derrière, les yeux dans le vague, avant de prendre une gorgée de son verre qu’elle repose un peu brusquement, pour secouer la tête à la question de Dino.

- Un meurtre ? …j’en sais rien. Ils m’ont parlé de guerre de gang, mais vous savez, les flics sont pas très bavards. Ils ont pas voulu m’en dire plus. Juste qu’il serait mort des suites de blessures dues à une bagarre…..

Elle prend un temps de réflexion, avant de lancer en le regardant :

- Mais je crois que vous aussi, vous avez perdu des membres de votre famille, non ? J’ai vu les avis funéraires….vous aussi vous êtes en deuil parce que ça fait pas longtemps qu’ils sont morts n’est-ce pas ?  Alors vous devez comprendre ce que je ressens et pourquoi je veux savoir ce qui s’est réellement passé, ajoute-t-elle le regard toujours plongé dans le sien.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Lucchese
avatar

Messages : 136

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Hier à 12:23



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Thunder Reese


Thunder me dévisagea après que j’ai essayé de me dépêtré de cette affaire en essayant de lancer que je ne savais rien sur ce Rob Gareth mais que j’étais prêt à mener mon enquête de mon côté en allant demander aux employé du Wild World s’ils savaient quelque chose sur lui ou su ce qu’il lui était arrivé.

Je vis de l’intérêt dans le regard de Thunder. Je souris essayant de me rendre crédible mais je n’étais pas forcément un très bon menteur…

-Oui, bien sûr. Je ferais ça pour vous.


J’avais l’impression que le fait qu’un type comme moi veuille l’aider était quelque chose d’exceptionnel pour elle. Bon… Peut-être que d’autres hommes d’affaire s’en ficherait de ce genre de truc mais ce n’était pas facile de jouer un rôle qui n’était pas le mien. C’est en partie pour ça que je n’aimais pas être chef. Je n’étais pas fait pour ça. J’aimais vivre et m’amuser, moi…

-Maintenant que c’est mon bar, je n’ai aucun problème à aller voir ce qu’il s’y passe, dis-je en souriant. Donc, oui, je le ferais.


Je ne savais pas su quel pied danser pour essayer de cacher la merde que les Black Wolves n’avaient, apparemment, pas su cacher… On ne pouvait vraiment pas compter sur eux, décidément… Je ne savais pas comment un type comme Ciro avait pu s’allier à des abrutis pareils… Certainement pour leur force de frappe mais leur qualités s’arrêtent là parce que, pour le reste, ils ne sont pas très futés.

Elle disait qu’elle aurait pu s’y rendre elle-même mais ne crachait pas sur mon aide… J’aurais peut-être dû la laisser y aller toute seule… Mais je ne savais pas encore si les Wild Wolves restant allait pas me jouer un sale coup là-dessus alors je préférais gérer moi-même. Même si je ne savais pas encore comment j’allais gérer…

-Ouais, les bikers sont des gens spéciaux…

Je marquais un pause et me repris.

-Sans vous offenser, bien sûr. Mais, normalement, s’ils savent quelque chose. Ils me le diront.


Elle ne savait pas si c’était un meurtre mais le mot « guerre de gang » ne tarda pas à sortir. J’évitai de me mordre la lèvre. Il fallait que je ne laisse rien transparaitre. A la place, je bus un peu de whisky.

-Une guerre de gang ? S’il faisait partie d’un gang de motards, c’est possible qu’il s’agisse d’un règlement de compte. Il y a pas mal de gang de ce type à Staten Island.


Voilà, je pourrais inventer une histoire de ce type. En tout cas, c’était une bonne piste pour faire en sorte que Thunder aille une histoire valable et puisse faire son deuil.

Mais elle n’en avait pas terminé… Et la suite posait problème aussi… Une grande partie de ma famille était morte et il y avait eu des annonces funéraires… Il fallait bien justifier la disparition d’une grande partie de la famille la plus influente de Staten Island. Il y a même eu l’annonce de ma propre mort alors que j’étais vivant.

J’approuvai de la tête prenant un air grave.

-Oui je comprends… Sauf que moi, je sais exactement ce qu’il s’est passé avec ma famille… Accident de jet… Il n’y a que ma mère et moi qui nous en sommes sorti même si, au départ, les gens n’arrivaient pas à retrouver l’avion. Les annonces funéraire ont été trop vite et nous ont déclaré mort alors que les secours n’avaient même pas encore réussi à désincarcéré tout le monde. C’était un horrible accident…

Je soupirai et baissai un peu les yeux avant de remonter mon regard sur Thunder. C’était l’histoire qu’on avait laissé entendre à tout le monde. Enfin, tout ceux qui n’étaient pas au courant de notre nature de loup.

-J’ai appris qu’il fallait aller de l’avant même si le deuil n’a pas été facile.


Je bus un coup de whisky.

-Mais je vous comprends et je ferais tout mon possible pour essayer d’éclairer cette histoire.

Je repris un sourire avant de boire un autre coup de whisky.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Reese
avatar

Messages : 465
Localisation : Brooklyn,Exeter st. Manhattan Beach

Feuille de personnage
Âge: 29
Métier: Inquisitrice
Particularité: Borderline

MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   Hier à 19:33



Ne jamais se fier aux apparences



ft. Dino Lucchese




Bien sûr qu’il lui dit! Thunder sourit face à ce charmant jeune homme et chef de famille tout prêt à lui rendre ce service. Aurait-il accepté si elle n’avait pas été aussi jolie ? Ca l’amuse intérieurement. Du reste, Thunder n’hésite jamais à abuser de ses atouts. De grands yeux bleus, un sourire ou deux, l’air d’une jeune femme fragile, ou pas, tout dépend des situations, du moment qu’elle obtient ce qu’elle veut.

Et alors que Thunder lui explique que ces gens lui parleront plus volontiers à lui qu’ils connaissent déjà qu’à elle qui débarque de nulle part, Dino fait remarquer que les bikers sont des gens spéciaux. Mouais biker et autre chose peut-être ?

Et le voilà qui s’excuse, ne voulant pas l’offenser. Pour un peu elle se marrerait, mais elle arbore seulement un léger sourire. Il la prend donc pour l’un d’eux, une « bikers » elle aussi, parfait ! Elle fait un geste de la main.

- Pas de souci, il en faut plus pour me vexer, et j’suis pas vraiment du « clan »,
fait-elle en mimant des guillemets, avec un léger sourire en coin, lui laissant croire ce qu’il veut, même si elle sait que si c’est un loup, il ne pourra se tromper sur sa véritable nature, sachant combien leurs flairs est fiable à ce niveau.

Et il lui demande ensuite ce qu’elle sait sur la mort de Rob. Thunder explique sans trop entrer dans les détails, tout en l’observant, avant de l’entendre lui répondre qu’il s’agissait peut-être d’un règlement de compte.

- Mouais, ça m’en a tout l’air.

Et comme il a ajouté qu’il y avait plusieurs gangs à Staten Island, elle lui demande l’air de rien.

- Vous les connaissez ? J’veux dire, leurs noms ? Ces gangs ou ces types ? J’pourrai toujours aller leur parler. J’aurai quelques questions à leur poser sur Rob. Peut-être même que j’trouverai celui qui lui a fait ça hein ? conclut-elle non sans prendre un air absorbé.

Elle lui parle alors de sa propre famille. Y’a eu pas mal de morts du côté des Luccheses aussi. Ouais mais eux, d’après Dino, c’est pas pareil. Eux ont eu la chance d’avoir une famille qui a du pouvoir et de l’argent, assez pour faire passer ça pour un accident de Jet .
Et donc si elle comprend bien ce qu’il est en train de lui dire….

- Et vous n’avez pas de sépulture pour leur rendre hommage ? Vous avez quand même pu les enterrer finalement ?


Puis elle soupire.

- Mouais aller de l’avant, mais c’est plus facile quand on a de vraies réponses. Vous au moins vous savez pour votre famille….. ce qui s’est passé réellement, conclut-elle non sans boire un nouveau coup.

Elle hoche la tête quand il confirme sa proposition.

- C’est gentil merci… Demain j’irai faire un tour sur la tombe de Rob…. Il est enterré à Green-Wood. Et voir si j’peux récupérer ses affaires. J’sais même pas où il créchait.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne jamais se fier aux apparences [PV Thunder]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamais trop tard pour bien faire
» 45m de pleurs :plus jamais ça !
» La SV plus que jamais
» Le papier ne sera jamais mort ^^
» le papier ne sera jamais mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real World :: Role Play :: Staten Island :: L'Arena-
Sauter vers: